Michael Jackson… Il y a un an

Il y a un an, ma vie journalistique basculait… A Los Angeles depuis quelques mois, je tentais de gagner ma vie comme journaliste independante…

A 14h30, heure du pacifique, j’ignorais a quel point la mort de Michael Jackson allait changer ma carriere… Un an plus tard, c’est avec beaucoup de nostalgie que je vis cette journee…

C’est qu’elle a drolement commence aussi… Hier soir, un chat errant s’est fait frappe dans la rue devant la maison et a elu notre entree de garage comme endroit pour expirer son dernier souffle. Ce matin, en regardant la poubelle qui attend de se faire ramasser par les eboueurs, j’ai un petit pincement au coeur… La fibre maternelle qui fait sa place j’imagine!

Ensuite, depuis mon leve ce matin, toutes les radios et les chaines de television diffusent des reportages et de la musique du Roi de la pop… On dit que la musique a des vertus pour rappeler des emotions… Les chansons de Michael Jackson ont cette influence sur moi… Je me rappelle conduire de ma banlieue vers Hollywood le 26 au matin pour etre aux premieres loges lorsque les fans affluents vers l’etoile sur Hollywood Boulevard… Entendre « I’ll be there » me pince encore la gorge….

J’entends encore les grondements des helicopteres et le bruit de la foule de plus en plus nombreuses autour de l’etoile…. Comme une sorte de reve nebuleux qu’on ressasse sans vraiment en comprendre le sens. Je ressens aussi la fatigue de dormir des heures coupees pour etre temoin a la radio et a la television, aux petites heures du matin…

Un vague souvenir d’une epopee qui a dure a peine 12 jours mais dont les emotions et la nostalgie resteront toujours gravees au fond du coeur d’une simple journaliste independante au coeur de la cohue mondiale creee par le deces d’une des plus grandes celebrites de la chanson.

MISE À JOUR: Ce billet a été écrit spontanément du bout de mes dix doigts, sans accent, sur mon iPhone. Pour ceux qui pourraient s’inquiéter de ma santé mentale, je vais très bien 😀

Les feux et Michael

La grosse nouvelle aujourd’hui concernant les feux de forêt à L.A., c’est que les enquêteurs du service des incendies du comté de Los Angeles ont confirmé que la cause du feu est criminelle. Il y a plusieurs hypothèses possibles mais les autorités regardent du côté du personnel du service des forêts qui aurait pu allumer ce feu. On confirme qu’il n’y avait aucun orage électrique mercredi dernier, donc la cause naturelle a été rayée par les autorités. Les enquêteurs croient que le feu a été intentionnellement allumé mais il reste une possibilité qu’il ait été allumé par négligence. On croit qu’il pourrait s’agir d’un feu laissé sans surveillance, un mégot de cigarette ou encore des étincelles d’un équipement lourd utilisé par le personnel du service des forêts. Les enquêteurs affirment avoir retrouvé des preuves de l’incendie criminel près du point d’ignition, mais les autorités ne peuvent pas dévoiler ces preuves à cette étape de l’enquête.

Selon le service des incendies du comté de Los Angeles, à 18h40 le jeudi 3 septembre, voici l’état de la situation du Station Fire, le plus gros feu dans l’histoire du comté de Los Angeles. Le feu est maîtrisé à 38%. 147,418 acres ont été brûlés jusqu’à maintenant. Le feu a été très actif aujourd’hui. Les vents et les collines escarpées n’ont pas aidé à la maîtrise du feu. La cause est criminelle. 94 structures ont été détruites : 64 résidences, 3 commerces et 27 autres. 2 pompiers sont décédés, d’ailleurs le service des incendies du comté de Los Angeles célébrera les obsèques des deux pompiers morts en service le samedi 12 septembre prochain au Dodger Stadium à 10 AM. 4100 pompiers combattent le feu. 6 personnes ont été blessées.

Évidemment, j’ai suivi aussi les funérailles de Michael Jackson… sans m’y être déplacé pour des raisons évidentes de logistique et d’accessibilité. La cérémonie a débuté une heure en retard à 20 heures, heure locale. Environ 200 personnes, les proches et la famille de Michael Jackson, se sont recueilli à Forest Lawn, là où il sera déposé dans un mausolée pour son dernier repos. La cérémonie est évaluée à 1 million de dollars, que la famille Jackson a déboursé, dont 150 000 $ pour la sécurité (afin d’éviter que les fans et les médias accèdent à la cérémonie). Il sera enterré avec plusieurs autres célébrités dont Walt Disney et Humphrey Bogart. En espérant sincèrement que les fans et les freaks le laisse reposer en paix…

Une autre fouille chez Conrad Murray

Décidément, le médecin personnel de Michael Jackson doit avoir de la misère à dormir. The L.A. Times affirme ce matin que les enquêteurs chargés de l’enquête sur la mort du roi de la pop s’apprêtent à fouiller la demeure personnelle de Conrad Murray à Las Vegas.

Il reste à obtenir les mandats de fouille de la Cour pour approuver toute saisie de matériel dans cette maison.

Conrad Murray a contacté les services d’urgence le 25 juin vers midi heure locale de Los Angeles. Il a tenté la manoeuvre de réanimation cardiaque sur la célébrité, sans succès.

Plusieurs sources proches de l’enquête affirment que Conrad Murray est le principal suspect d’homicide involontaire sur Michael Jackson.

Qui a tué Michael Jackson

Il semble que la fouille de mercredi dernier ait été fructueuse… La clinique médicale où pratique Dr Conrad Murray, le médecin qui était au chevet de Michael Jackson lors de son transport à l’hôpital, a été fouillé et de nombreux documents ont été saisis dont des commandes d’envoi pour des colis, des registres et des documents officiels de la clinique, des factures, des commandes de médicaments. Selon la police, des documents prouvent que Conrad Murray aurait commit un acte criminel.

Jeudi dernier, ces documents ont été présenté à la Cour en tant que preuves d’homicide involontaire de la part de Conrad Murray contre Michael Jackson. Le médecin de Houston est devenu le principal suspect dans cette enquête.

Il semble aujourd’hui que la police ait beaucoup d’informations sur ce qui a causé la mort de Michael Jackson et sur la quantité de médicaments ingérée par le roi de la pop. Un officiel de la police près de cette enquête révèle aujourd’hui, un mois après sa mort, que Michael Jackson serait mort à la suite d’une injection de médicaments que Conrad Murray lui aurait administré. C’est ce que l’Associated Press a réussi à obtenir comme information.

L’avocat de Murray affirme toujours que son client n’a pas ni prescrit ni administré de médicaments qui auraient pu causer la mort de Michael Jackson.

La clinique du médecin de Jackson fouillée par la police

Les enquêteurs investigant sur la cause de la mort de Michael Jackson ont fouillé ce matin une clinique médicale de Houston. Certains médias affirment avoir capté la police entrer dans cet édifice de Houston où plusieurs médecins pratiquent, dont le médecin Conrad Murray, qui a retrouvé Michael Jackson gisant dans son lit, en arrêt cardiaque le 25 juin dernier. The Los Angeles Times rapporte que une équipe de la Drug Enforcement Administration était aussi à l’endroit de la fouille.

The Los Angeles Times rapporte ce matin que Conrad Murray a été convié à une troisième entrevue avec les policiers du conté de Los Angeles en rapport avec la mort de Michael Jackson. Il semble que la police cherche à trouver des informations supplémentaires sur son rôle la journée où Michael Jackson est décédé.

Murray a été interrogé deux fois depuis la mort de Michael Jackson, à l’hôpital et au courant de la fin de semaine suivant la mort de la célébrité. Il semble que les enquêteurs tentent de trouver si les médicaments saisis dans la maison de Michael Jackson ont eu un rôle à jouer dans la mort de celui-ci. Murray n’a pas été officiellement nommé suspect dans l’histoire. La police n’a pas non plus confirmé si la mort de Michael Jackson était considérée comme un homicide.

Pas d'émission spéciale pour MJ

Je sais que je vous ai négligé dans les derniers jours. Mes frustrations de freelance ont pris le dessus sur ma vie dernièrement. Mais je vous promets d’être plus disponible 😉

Depuis la mort de Michael Jackson, plusieurs réseaux de télévision américains semblent très intéressés par une émission spéciale. Non pas comme celles relatant les nouvelles entourant sa mort mais un gros show à l’américaine pour honorer sa carrière.

C’est que AEG, le promoteur du spectacle « This is it » de la tournée de Michael Jackson en Europe cet été veut vendre les images tournées lors des répétitions de ce spectacle qui ne verra jamais le jour publiquement. Plusieurs studios de cinéma négociaient pour obtenir ces images très convoitées mais semble-t-il que personne n’est venu à une entente…

Pas surprenant! AEG demandait 20 millions de dollars pour ces images qui ne sont même pas exclusives car on en a vu certains moments à la télévision dans les dernières semaines. AEG ne veut pas non plus offrir de nouvelles images tirées de ces répétitions.

AEG voulait vendre ces images pour un spécial qui aurait été diffusé le 29 août prochain, un samedi, date de l’anniversaire de Michael Jackson.

Source: L.A. Times

Le problème des gens riches et célèbres…

Michael Jackson n’était seul à prendre des médicaments… Plusieurs « vedettes » internationales se cachent derrière les calmants et autres médicaments. On n’a qu’à penser à Anna Nicole Smith ou Winona Ryder… Se tourner vers les médicaments pour endormir le mal semble être une pratique relativement commune à Hollywood puisque les médicaments sont plus « safe » que la drogue de la rue. On connaît la quantité exacte d’agent actif, c’est documenté. Contrairement à la drogue de la rue qui peut être coupé avec à peu près n’importe quoi, en plus d’être illégale évidemment.

C’est ainsi que de nombreuses célébrités se retrouvent avec une équipe de médecins dans leur entourage. Et l’aspect dangereux de consommer des médicaments, notamment des narcotiques, c’est la dépendance. Et quand on a des millions de dollars en banque, c’est assez facile de convaincre un médecin de prescrire ce dont on a envie, surtout lorsqu’on promet au médecin un salaire alléchant, comme 150 000 par mois, ce que gagnait Conrad Murray, le médecin qui était avec Jackson lorsqu’il s’est effondré dans sa maison de Bel Air. Mais cette réalité hollywoodienne peut être criminelle…

Les enquêteurs du service de police de Los Angeles se posent présentement des questions sur comment Michael Jackson a réussi à obtenir tous ces médicaments. Il semble qu’il aurait utilisé plusieurs pseudonymes pour obtenir les prescriptions. Omar Arnold, Joseph Scruz, Billy Bray… Tous Michael Jackson. Mais pour un médecin qui accepte de remplir une prescription sous un pseudonyme, même au nom de la protection de la vie privée, c’est illégal autant au niveau de l’état qu’au niveau fédéral. De nombreux médecins qui ont tenté cette pratique dans les dernières années ont vus leur licence retirée et des accusations criminelles pèsent contre eux.

C’est pourquoi les rumeurs parlent que Michael Jackson aurait été assassiné… Certains médecins dans l’entourage de Michael Jackson pourraient être accusés d’homicide involontaire pour avoir accepté de signer des prescriptions destinées à Michael Jackson sous un pseudonyme.

Les tests de toxicologie pratiqués sur le corps de Jackson lors de l’autopsie devrait être dévoilés la semaine prochaine. On devrait alors en savoir un peu plus sur la cause exacte de  la mort du chanteur…

Source: Los Angeles Times

Le meurtre de Michael Jackson?

Les médecins disent ne s’être jamais rencontrés ni même échangés de l’information sur leur patient. On a trouvé un puissant médicament utilisé pour des anesthésies lors de chirurgie à l’hôpital dans la maison où Michael Jackson s’est effondré sans pouls. La police cherche à obtenir des dossiers médicaux que le dermatologue de Jackson aurait « omis » de remettre lors de la première issue d’un mandat à son cabinet. Dès qu’on a retrouvé Jackson, le service de police de Los Angeles a envoyé une équipe des homicides à la maison de Jackson. On a retrouvé des prescriptions au nom de d’autres patients que Jackson dans sa maison et un sac de vidange plein de médicaments. Aujourd’hui, le site TMZ affirme que Michael Jackson aurait été assassiné.

Avec toutes les circonstances entourant sa mort, c’est une question très pertinente. Un médecin qui administre des médicaments, des narcotiques de surcroit, à un patient ne devrait-il pas consulter le dossier de ce dit patient pour s’assurer qu’il n’y a pas d’interactions avec d’autres médicaments?

Deux mandats ont été nécessaires pour que le dermatologue de Beverly Hills Arnold Klein donne ces fameux dossiers concernant Jackson.

Les médicaments trouvés chez Jackson sont de si puissants narcotiques qu’il y a sur chaque boîte un numéro de série pour les retracer, du manufacturier jusqu’au détaillant. La police a contacté le fabricant pour connaître le cheminement du lot retrouvé chez Jackson.

Maintenant, la police de Los Angeles enquête sur cette mort tragique comme une mort suspecte… Beaucoup de « coïncidences » dans cette histoire…

Retour à la normale

Depuis jeudi, le niveau de stress descent et les heures de sommeil s’accumule. L’expérience Michael Jackson est bel et bien terminée. Ce blogue retournera à ses habitudes, soit un mélange de tranches de vie, de nouvelles et de réflexion sur la vie ici en Californie.

Pour ceux et celles qui ont trouvé ce blogue lors de la tempête Michael Jackson, je vous invite à rester des nôtres pour quelques jours, question de vous familiariser avec ce blogue.

Je suivrai évidemment le reste de l’enquête et de la succession de Michael Jackson et je vous ferai découvrir – peut-être même rêver – la Californie à travers mes aventures.

Stay tuned 😉