Bilan de santé

Ce matin, on parle du budget… Partout, on ne parle que de ça. Des taxes qui vont augmenter, de la catastrophe dans les services publics… On trouve effrayant que les tarifs augmentent de la sorte…

Vraiment?

Après un an aux États-Unis, après m’être frotté de trop près sur le système de santé américain, réaliser que 45% des dépenses du budget annoncées hier seront réalisées en santé, ça me rend fière d’être Québécoise.

Parce que quand je vais chez le médecin pour un bilan de santé annuel, je ne reçois pas une facture de 225$ par la poste…

Parce que quand je me cherche un médecin, j’ai pas besoin de magasiner pour savoir si le médecin en question fait partie du réseau de mes assurances ou non, si le service rendu vaut ce que je devrais payer en franchise (jusqu’à 2000$ de franchise par année par personne selon les assurances).

Parce que quand j’achète des médicaments, je n’ai pas à payer des frais de 30 à 50 $ pour une prescription de médicaments originaux comparativement aux médicaments génériques pour remplir les poches des compagnies pharmaceutiques.

Mais tout ça a un coût… et on a voulu une société où les riches aident pour les pauvres. Regardez autour de vous, dans le métro, sur la rue et dites-vous que certains de vos voisins de trottoir ont pas mangé ce matin parce qu’ils n’ont pas d’argent.

Aimeriez-vous mieux que ces gens qui arrivent à peine à joindre les deux bouts fassent faillite parce que le petit dernier s’est cassé le bras? Ce sont des cas du genre qu’on voit régulièrement aux États-Unis.

Aimeriez-vous mieux un système utilisateur-payeur qui fait que votre bilan annuel chez le médecin vous coûte 225$ mais que de nombreux Québécois ne voudraient pas dépenser autant (ou n’en seraient tout simplement pas capables) et tombent malades, coûtant encore plus cher à l’état?

Il y aurait d’autres solutions que d’augmenter la taxe de vente ou le tarif d’électricité  d’Hydro-Québec (qui en passant est 5 fois moins cher qu’en Californie).

On pourrait insérer un ticket modérateur pour chaque visite chez le médecin, pour éviter que les Québécois prennent les soins de santé comme un buffet chinois, et s’en servent des assiettes pleines, en gaspiller la moitié parce que de toute façon c’est pas grave – ÇA COÛTE RIEN! Hé bien, mes amis, les soins de santé ont un coût. Et ça coûte pas mal plus cher qu’on peut l’imaginer.

Combien diriez-vous qu’un suivi de grossesse coûte en hôpital aux États-Unis? Combien seriez-vous prêt à payer pour avoir un service A1 dans un hôpital privé? Il en coûte entre 12 000 et 15 000$ US pour accoucher dans un hôpital américain, et ça quand tout va bien, sans médication ni chirurgie. La majorité des assurances payeront entre 85% et 90% de ce montant, sans compter le fameux déductible… Bref, pour une grossesse aux États-Unis, il vous en coûterait de vos poches entre 2500$ et 4000$. Avez-vous les moyens d’avoir des enfants?

On pourrait aussi envoyer une facture chaque fois que vous demandez un service public. Vous n’auriez pas besoin de payer cette facture, mais juste pour vous rappeler que les services, même publics, ont un coût.

On pourrait aussi couper dans les chefs… Les services publics ont presque plus de chefs que d’indiens. Plutôt qu’avoir des cadres intermédiaires et des cadres superviseurs, des cadres pour gérer et des cadres pour diriger, on pourrait embaucher plus d’indiens…

Mais ces solutions feraient friser bien des organisations et des citoyens inquiets… Dans le fond, faudrait juste se poser une question si simple… Qui devrait payer pour les soins de santé?

Quelques cents sur des produits de consommation pourraient sauver la vie d’un baby-boomer qui attend son pontage. Dans un autre pays, ce baby-boomer devra payer jusqu’à 150 000$ pour son intervention chirurgicale. Et si c’était vous, ou votre père, ou votre oncle? Trouveriez-vous que payer 5 cents de plus sur votre nouvelle paire de jeans est exagéré?

Qui a tué Michael Jackson

Il semble que la fouille de mercredi dernier ait été fructueuse… La clinique médicale où pratique Dr Conrad Murray, le médecin qui était au chevet de Michael Jackson lors de son transport à l’hôpital, a été fouillé et de nombreux documents ont été saisis dont des commandes d’envoi pour des colis, des registres et des documents officiels de la clinique, des factures, des commandes de médicaments. Selon la police, des documents prouvent que Conrad Murray aurait commit un acte criminel.

Jeudi dernier, ces documents ont été présenté à la Cour en tant que preuves d’homicide involontaire de la part de Conrad Murray contre Michael Jackson. Le médecin de Houston est devenu le principal suspect dans cette enquête.

Il semble aujourd’hui que la police ait beaucoup d’informations sur ce qui a causé la mort de Michael Jackson et sur la quantité de médicaments ingérée par le roi de la pop. Un officiel de la police près de cette enquête révèle aujourd’hui, un mois après sa mort, que Michael Jackson serait mort à la suite d’une injection de médicaments que Conrad Murray lui aurait administré. C’est ce que l’Associated Press a réussi à obtenir comme information.

L’avocat de Murray affirme toujours que son client n’a pas ni prescrit ni administré de médicaments qui auraient pu causer la mort de Michael Jackson.

La clinique du médecin de Jackson fouillée par la police

Les enquêteurs investigant sur la cause de la mort de Michael Jackson ont fouillé ce matin une clinique médicale de Houston. Certains médias affirment avoir capté la police entrer dans cet édifice de Houston où plusieurs médecins pratiquent, dont le médecin Conrad Murray, qui a retrouvé Michael Jackson gisant dans son lit, en arrêt cardiaque le 25 juin dernier. The Los Angeles Times rapporte que une équipe de la Drug Enforcement Administration était aussi à l’endroit de la fouille.

The Los Angeles Times rapporte ce matin que Conrad Murray a été convié à une troisième entrevue avec les policiers du conté de Los Angeles en rapport avec la mort de Michael Jackson. Il semble que la police cherche à trouver des informations supplémentaires sur son rôle la journée où Michael Jackson est décédé.

Murray a été interrogé deux fois depuis la mort de Michael Jackson, à l’hôpital et au courant de la fin de semaine suivant la mort de la célébrité. Il semble que les enquêteurs tentent de trouver si les médicaments saisis dans la maison de Michael Jackson ont eu un rôle à jouer dans la mort de celui-ci. Murray n’a pas été officiellement nommé suspect dans l’histoire. La police n’a pas non plus confirmé si la mort de Michael Jackson était considérée comme un homicide.

Le problème des gens riches et célèbres…

Michael Jackson n’était seul à prendre des médicaments… Plusieurs « vedettes » internationales se cachent derrière les calmants et autres médicaments. On n’a qu’à penser à Anna Nicole Smith ou Winona Ryder… Se tourner vers les médicaments pour endormir le mal semble être une pratique relativement commune à Hollywood puisque les médicaments sont plus « safe » que la drogue de la rue. On connaît la quantité exacte d’agent actif, c’est documenté. Contrairement à la drogue de la rue qui peut être coupé avec à peu près n’importe quoi, en plus d’être illégale évidemment.

C’est ainsi que de nombreuses célébrités se retrouvent avec une équipe de médecins dans leur entourage. Et l’aspect dangereux de consommer des médicaments, notamment des narcotiques, c’est la dépendance. Et quand on a des millions de dollars en banque, c’est assez facile de convaincre un médecin de prescrire ce dont on a envie, surtout lorsqu’on promet au médecin un salaire alléchant, comme 150 000 par mois, ce que gagnait Conrad Murray, le médecin qui était avec Jackson lorsqu’il s’est effondré dans sa maison de Bel Air. Mais cette réalité hollywoodienne peut être criminelle…

Les enquêteurs du service de police de Los Angeles se posent présentement des questions sur comment Michael Jackson a réussi à obtenir tous ces médicaments. Il semble qu’il aurait utilisé plusieurs pseudonymes pour obtenir les prescriptions. Omar Arnold, Joseph Scruz, Billy Bray… Tous Michael Jackson. Mais pour un médecin qui accepte de remplir une prescription sous un pseudonyme, même au nom de la protection de la vie privée, c’est illégal autant au niveau de l’état qu’au niveau fédéral. De nombreux médecins qui ont tenté cette pratique dans les dernières années ont vus leur licence retirée et des accusations criminelles pèsent contre eux.

C’est pourquoi les rumeurs parlent que Michael Jackson aurait été assassiné… Certains médecins dans l’entourage de Michael Jackson pourraient être accusés d’homicide involontaire pour avoir accepté de signer des prescriptions destinées à Michael Jackson sous un pseudonyme.

Les tests de toxicologie pratiqués sur le corps de Jackson lors de l’autopsie devrait être dévoilés la semaine prochaine. On devrait alors en savoir un peu plus sur la cause exacte de  la mort du chanteur…

Source: Los Angeles Times

Autopsie fabriquée de toute pièce?

Le magazine à potins britannique The Sun fait la Une de son magazine avec des détails troublants de la condition de Michael Jackson à sa mort. Selon TMZ – réseau qui a annoncé le premier la mort de Jackson, qui a publié ces détails provenant du Sun, affirme maintenant que le rapport de l’autopsie pratiquée sur Jackson était un faux et complètement fabriqué de toute pièce.

Toujours selon le Sun, les funérailles devraient se dérouler mercredi. Michael Jackson serait, selon une source citée par The Sun, enterrée à son ranch de Neverland, dans le comté de Santa Barbara, à trois heures de Los Angeles.

Il y aurait une cérémonie intime avec un mémorial public. Brian Oxman, avocat de la famille Jackson – avant que Joe  Jackson présente hier le nouvel avocat qui représentera la famille dans les prochaines semaines –  a dit qu’il ne peut pas imaginer que les admirateurs seront exclus.

Il semble que la famille Jackson se prépare à une poursuite de plusieurs millions de dollars contre le cardiologue de Michael Jackson, Conrad Murray. Selon The Sun, le médecin a été embauché il y a 11 jours par le promoteur de la série de concerts en Europe, AEG Live. Toujours selon The Sun, des prescriptions de d’autres patients ont été retrouvées dans la maison de Jackson. Ces personnes devraient être interrogées bientôt.

Le docteur n'aurait pas injecté de médicament…

L’avocat du médecin personnel de Jackson, Conrad Murray, affirme que le médecin n’aurait pas injecté de médicament à Michael Jackson quelques minutes avant sa mort. La rumeur qu’il aurait injecté des anti-douleur puissants est démentie par l’avocat et dit que ces allégations sont « absolument fausses ».

Dans une entrevue au L.A. Times, l’avocat Edward Chernoff dit qu’il n’y avait ni Demerol, ni OxyContin. Chernoff était avec le Dr Murray lors de l’interrogatoire de trois heures hier avec la police de Los Angeles. Il semble que Jackson était déjà inconscient lorsque le médecin est entré par hasard dans la chambre de Jackson à Bel Air mais qu’il avait encore un pouls.

Dernières nouvelles…

Le médecin de Michael Jackson, Conrad Murray, a été rencontré par la division des Homicides et des vols de la police de L.A. Il aurait lui-même contacté la police après avoir trouvé un avocat pour le représenter. Il semble avoir donné des informations utiles à la poursuite de l’enquête, selon une source du LAPD.

Jessie Jackson a mentionné aujourd’hui que la famille voulait aussi le rencontrer. Il a dit que l’interrogatoire d’usage du médecin est devenu une enquête. Il ajoute que la famille ne connaissait pas le médecin de Jackson et qu’elle aurait aimé que le médecin les réconforte plutôt que de disparaître. L’avocat du médecin dit que l’homme est très troublé et bouleversé par la mort de Michael Jackson et précise qu’il a collaboré avec la police. Il affirme également que Conrad Murray n’est pas considéré comme un suspect dans cette affaire pour le moment.

Pendant ce temps, la seconde autopsie indépendante du coroner commandée par la famille a été effectuée aujourd’hui, samedi. Cette autopsie permettra à la famille d’avoir des réponses plus rapides sur la cause de la mort de Jackson ainsi qu’un suivi personnalisé sur les démarches à suivre. Les analyses de toxicologies de cette autopsie pourraient être rendues à la famille d’ici la fin de la semaine puisqu’elles viendront d’un laboratoire privé. Rien n’indique par contre que ces résultats seront rendus publics. Le rapport du coroner pourrait prendre jusqu’à 6 semaines avant d’être publié car le coroner est responsable de recueillir les preuves pouvant être utilisées en cour.

Les détails des funérailles n’ont toujours pas été divulgués. La cérémonie aura lieu dans la région de Los Angeles. On parle déjà que ces funérailles seront les plus importantes dans le monde du showbiz, plus que Elvis et Lady Di. Paul McCartney et Elizabeth Taylor ont déjà mentionné qu’ils y seraient. Des rumeurs disent que le président américain Barack Obama a aussi mentionné son intention de s’y rendre. Même si la famille décide de se recueillir en famille, en privé, il sera évidemment très difficile de contenir les fans…

Visite à Encino et Bel Air

En ce samedi après-midi ensoleillé, les endroits significatifs de Michael Jackson à Los Angeles sont envahis par les médias en attente de nouvelles et de fans curieux venus rendre hommage au roi de la pop.

À Encino, une banlieue en vue de Los Angeles, la maison familiale des Jackson est guettée par une meute de journalites plantés devant la grande clôture qui garde l’entrée de la demeure. Les fans déposent de nombreux articles: fleurs, animaux en peluche, chandelles… Les affiches placardent le parapet de brique devant la maison. Même le facteur s’est arrêté pour laisser une fleur!

À Bel Air, un très grand périmètre est totalement fermé à la circulation. Seuls les journalistes accrédités peuvent y accéder. J’ai pu y entrer avec ma carte de l’Association des journalistes indépendants du Québec mais Charles a dû m’attendre avec les autres curieux de l’autre côté des rubans jaunes du LAPD.

Il m’a été impossible de voir la maison ou même l’entrée car l’accès est très bien surveillée par des policiers. Plusieurs journalistes font le pied de grue pour des informations sur les funérailles qui tardent à venir. Il semble que la famille de Jackson a fait venir des déménageurs pour vider la demeure évaluée à 38 millions de dollars où Jackson avait élu domicile dans les derniers mois en préparation de sa série de spectacles en Europe. C’est que de nombreux enregistrements de Jackson n’ont pas encore été diffusés, ce qui aujourd’hui vaut une petite fortune. Tout autant que les vêtements et les possessions de cet icône de la pop.

Le corps de Michael Jackson est maintenant dans une morgue privée où une deuxième autopsie indépendante du coroner devrait avoir lieu dans les prochains jours. Le médecin Conrad Murray a été interrogé cet après-midi par le LAPD. La famille veut savoir ce que le médecin faisait au moment où Jackson s’est retrouvé en arrêt cardiaque et surtout elle veut savoir si le médecin a administré des médicaments à la célébrité.