Qui a tué Michael Jackson

Il semble que la fouille de mercredi dernier ait été fructueuse… La clinique médicale où pratique Dr Conrad Murray, le médecin qui était au chevet de Michael Jackson lors de son transport à l’hôpital, a été fouillé et de nombreux documents ont été saisis dont des commandes d’envoi pour des colis, des registres et des documents officiels de la clinique, des factures, des commandes de médicaments. Selon la police, des documents prouvent que Conrad Murray aurait commit un acte criminel.

Jeudi dernier, ces documents ont été présenté à la Cour en tant que preuves d’homicide involontaire de la part de Conrad Murray contre Michael Jackson. Le médecin de Houston est devenu le principal suspect dans cette enquête.

Il semble aujourd’hui que la police ait beaucoup d’informations sur ce qui a causé la mort de Michael Jackson et sur la quantité de médicaments ingérée par le roi de la pop. Un officiel de la police près de cette enquête révèle aujourd’hui, un mois après sa mort, que Michael Jackson serait mort à la suite d’une injection de médicaments que Conrad Murray lui aurait administré. C’est ce que l’Associated Press a réussi à obtenir comme information.

L’avocat de Murray affirme toujours que son client n’a pas ni prescrit ni administré de médicaments qui auraient pu causer la mort de Michael Jackson.

Le meurtre de Michael Jackson?

Les médecins disent ne s’être jamais rencontrés ni même échangés de l’information sur leur patient. On a trouvé un puissant médicament utilisé pour des anesthésies lors de chirurgie à l’hôpital dans la maison où Michael Jackson s’est effondré sans pouls. La police cherche à obtenir des dossiers médicaux que le dermatologue de Jackson aurait « omis » de remettre lors de la première issue d’un mandat à son cabinet. Dès qu’on a retrouvé Jackson, le service de police de Los Angeles a envoyé une équipe des homicides à la maison de Jackson. On a retrouvé des prescriptions au nom de d’autres patients que Jackson dans sa maison et un sac de vidange plein de médicaments. Aujourd’hui, le site TMZ affirme que Michael Jackson aurait été assassiné.

Avec toutes les circonstances entourant sa mort, c’est une question très pertinente. Un médecin qui administre des médicaments, des narcotiques de surcroit, à un patient ne devrait-il pas consulter le dossier de ce dit patient pour s’assurer qu’il n’y a pas d’interactions avec d’autres médicaments?

Deux mandats ont été nécessaires pour que le dermatologue de Beverly Hills Arnold Klein donne ces fameux dossiers concernant Jackson.

Les médicaments trouvés chez Jackson sont de si puissants narcotiques qu’il y a sur chaque boîte un numéro de série pour les retracer, du manufacturier jusqu’au détaillant. La police a contacté le fabricant pour connaître le cheminement du lot retrouvé chez Jackson.

Maintenant, la police de Los Angeles enquête sur cette mort tragique comme une mort suspecte… Beaucoup de « coïncidences » dans cette histoire…