Brittany Murphy morte à 32 ans

 Brittany Murphy a été retrouvée morte dans sa demeure de Los Angeles. À 32 ans, elle aurait succombé à un arrêt cardiaque. Elle souffrait de diabète, maladie retrouvée sur la liste des possibles complications de la grippe H1N1.

On dit justement qu’elle était très malade la journée avant sa mort, prises de vomissements et de symptômes de la grippe. Des rumeurs prétendent que le célèbre virus de la grippe H1N1 aurait eu raison de la star. Serait-ce la première vedette d’Hollywood à succomber du tout autant célèbre virus? Des sources de magazines à potins disent que les médicaments de prescription étaient abondants dans la maison. Le mari de Britanny a refusé une autopsie mais le dernier mot revient au Coroner. Une autopsie devrait avoir lieu lundi ou mardi. On devra attendre plusieurs semaines avant les résultats de cette autopsie.

Celle qui a de nombreuses performances cinématographiques a fait vibrer Hollywood hier alors que la nouvelle de sa mort de répandait, notamment dans les médias sociaux.

Certaines célébrités ont utilisé Twitter pour exprimer leur peine:

Ashton Kutcher a joué avec Brittany Murphy dans la comédie Just Married: « 2day the world lost a little piece of sunshine, » Kutcher wrote on his Twitter page. « My deepest condolences go out 2 Brittany’s family, her husband, & her amazing mother Sharon … See you on the other side kid. »

Jessica Simpson: « Brittany Murphy was an incredible ray of Light to so many people. Her smile was contagious. My prayers are with her family and loved ones. »

Candace Cameron: « So sad to hear about Brittany Murphey. 😦 My favorite was her voice in Happy Feet. Many prayers sent out to her family from us. »

Alyssa Milano: « Brittney Murphy and I did a USO Tour together in 2003. ♥ She was a sweet soul, with a lot of talent and heart. »

Kathy Najimy: « so sad this is truly a waste. feeling regret we didnt’ do more. i love you so much Brittany and always will. »

Kim Kardashian: « I am in shock that Britney Murphy has died! Clueless is my all time favorite movie. My prayers go out to her family & husband »

Melissa Joan Hart: « I’m so sad to hear of the passing of a peer of mine! RIP Brittany Murphy! We will miss you and all the talent you shared! »

Soleil Moon Frye: « I am beyond words by the loss of Brittany Murphy. I was so blessed to know your grace. My heart goes out to your mama loved ones. »

Lindsay Lohan: « My deepest condonlences go out to all of Brittany Murphy’s loved ones& may she rest in peace….She was a great talent w/a beautiful soul xo »

Eliza Dushku: « My heart aches having just learned of Brittany Murphy’s death. We were friends time-to-time thru the yrs. I always admired her pure spirit. »

Voici les films les plus marquants de sa carrière:

« Clueless (1995)

« David and Lisa » (1998, TV)

« Girl, Interrupted » (1999)

« Don’t Say a Word » (2001)

« Riding in Cars with Boys » (2001)

« Spun » (2002)

« 8 Mile » (2002)

« Just Married » (2003)

« Uptown Girls » (2003)

« Little Black Book » (2004)

« Sin City » (2005)

« The Dead Girl » (2006)

« Happy Feet » (2006, voice only)

« King of the Hill » (1997 – 2009, TV, voice of Luanne)

« The Expendables » (2010)

Personnellement, ses performances dans Clueless, Girl, Interrupted, Just Married, Uptown Gils et Little Black Book m’ont fait rire et pleurer…

Reste à voir le dernier film The Expendables, un film d’action écrit par Sylvester Stallone. Le film est présentement en post-production et devrait sortir en salle en 2010…

Halloween à Hollywood

Times Square a sa célébration pour accueillir la nouvelle année, la Nouvelle-Orléans a son Mardi Gras… et Hollywood a son Carnaval de l’Halloween!

400 000 personnes se sont entassées sur le boulevard Santa Monica à West Hollywood, un des quartiers les plus progressistes de Los Angeles. Alors imaginez ce qu’on a pu trouver comme costumes! Des costumes qu’on ne verrait jamais dans les rues de Montréal.

En une soirée, j’ai probablement vu plus de gars en talons hauts et en brassières que dans toute ma vie! Et sincèrement, certains s’en tiraient habilement sur des échasses de deux pouces. Définitivement mieux que moi quand je dois me torturer à porter des talons hauts!

Dans la capitale du cinéma, je dois dire que beaucoup de costumes étaient créatifs, originaux et surtout avec des maquillages époustouflants.

Pour éviter le trafic près de l’événement où les routes étaient bloquées, nous nous sommes stationnés dans le chic quartier de Bel Air. Ce quartier, où les trottoirs sont inexistants pour éviter de retenir les curieux dans les rues qui sillonnent la montagne. Dans les maisons, on entendait la musique et les bruits d’Halloween… Les parties privés dans la montagne sont nombreux et tout aussi « wild » les uns que les autres. D’ailleurs, des Canadiens se donnaient rendez-vous dans un château loué pour un drink avec des étrangers… On a décidé de laisser tomber cette offre pour cette année… Surtout qu’il fallait se déguiser en super-héros…

On a décidé d’aller là où ça groove! À Hollywood! La communauté gaie étaient en supériorité numérique lors de ce défilé… Ce qui ajoutait une atmosphère sur-réelle à la fête! Imaginez le quartier gai à la puissance 10, avec un peu trop de maquillage, de l’alcool et beaucoup de fesses nues… troublant!

Évidemment, des costumes étaient plus populaires que d’autres. Notamment, Kate de la célèbre émission Jon & Kate + 8 dont j’ai déjà parlé ici, ici et ici. L’Octomom et ses octuplés a aussi été la cible de risées à Hollywood. Il était difficile de passer sous silence le roi de la pop… Mais un couple d’hommes ont vraiment visé dans le mile avec une cheap shot… de LEGO.

Deux costumes par contre remportent la palme des plus populaires: H1N1 et Balloon Boy. Il était très drôle de voir l’ingéniosité des gens pour se fabriquer un ballon gonflé ressemblant à la soucoupe volante d’aluminium de la famille Heenes.

Les médecins et les infirmières avaient la cote à Hollywood, avec des grosses seringues pour vacciner sur les fesses tous les heureux (pour ne pas dire gais) qui voulaient bien montrer ses fesses!

Une soirée vraiment étourdissante, compte tenu des 400 000 personnes rassemblées sur un tronçon d’environ 1,5 km du Boulevard Santa Monica. Les bars tentaient d’attirer les clients avec une musique forte et des décorations intéressantes. Des scènes ont été érigées pour faire place à des DJ (principalement des femmes) qui faisaient danser autant les anges que les diables cornus.

Bon assez parlé, voici quelques photos!!!

Patrick Swayze est mort…

Avec ses proches à la maison, l’acteur connu pour ne pas avoir laissé bébé dans un coin, est décédé d’un cancer du pancréas. Après 20 mois de combat, Patrick Swayze a perdu contre le plus redoutable de tous les cancers.

Hollywood pleure un acteur apprécié. Demi Moore, qui a partagé la vedette du film qui nous a fait croire aux fantômes, a souligné sa peine sur Twitter en disant: « Patrick, tu es aimé par tellement d’autres et ta lumière brillera à jamais dans nos vies. » Whoopi Goldberg qui a elle aussi joué dans le film Ghost et même gagné un Oscar pour le rôle de la voyante affirme: « Patrick était un très bon gars, très drôle et quelqu’un à qui je dois beaucoup plus que je n’aurais plus jamais lui redonner. Je crois au message du film Ghost, donc il sera toujours tout près. »

Jennifer Grey, celle qui a fait jalousé de nombreuses femmes de toute âge pour son rôle de Baby dans Dirty Dancing, se rappelle de Patrick Swayze lorsque tous deux répétaient le fameux porté dans le lac frigorifiant pour un film à petit budget qui ne devait pas être vu par beaucoup de cinéphiles…

Bref, un acteur… mais aussi un sex-symbol hollywoodien vient de s’éteindre. Dans Dirty Dancing pour sa grâce masculine et dans Ghost pour l’épisode de la poterie, il restera définitivement dans le coeur (et peut-être dans de nombreux fantasmes) des femmes…

Un repos bien mérité après un combat difficile.

Le problème des gens riches et célèbres…

Michael Jackson n’était seul à prendre des médicaments… Plusieurs « vedettes » internationales se cachent derrière les calmants et autres médicaments. On n’a qu’à penser à Anna Nicole Smith ou Winona Ryder… Se tourner vers les médicaments pour endormir le mal semble être une pratique relativement commune à Hollywood puisque les médicaments sont plus « safe » que la drogue de la rue. On connaît la quantité exacte d’agent actif, c’est documenté. Contrairement à la drogue de la rue qui peut être coupé avec à peu près n’importe quoi, en plus d’être illégale évidemment.

C’est ainsi que de nombreuses célébrités se retrouvent avec une équipe de médecins dans leur entourage. Et l’aspect dangereux de consommer des médicaments, notamment des narcotiques, c’est la dépendance. Et quand on a des millions de dollars en banque, c’est assez facile de convaincre un médecin de prescrire ce dont on a envie, surtout lorsqu’on promet au médecin un salaire alléchant, comme 150 000 par mois, ce que gagnait Conrad Murray, le médecin qui était avec Jackson lorsqu’il s’est effondré dans sa maison de Bel Air. Mais cette réalité hollywoodienne peut être criminelle…

Les enquêteurs du service de police de Los Angeles se posent présentement des questions sur comment Michael Jackson a réussi à obtenir tous ces médicaments. Il semble qu’il aurait utilisé plusieurs pseudonymes pour obtenir les prescriptions. Omar Arnold, Joseph Scruz, Billy Bray… Tous Michael Jackson. Mais pour un médecin qui accepte de remplir une prescription sous un pseudonyme, même au nom de la protection de la vie privée, c’est illégal autant au niveau de l’état qu’au niveau fédéral. De nombreux médecins qui ont tenté cette pratique dans les dernières années ont vus leur licence retirée et des accusations criminelles pèsent contre eux.

C’est pourquoi les rumeurs parlent que Michael Jackson aurait été assassiné… Certains médecins dans l’entourage de Michael Jackson pourraient être accusés d’homicide involontaire pour avoir accepté de signer des prescriptions destinées à Michael Jackson sous un pseudonyme.

Les tests de toxicologie pratiqués sur le corps de Jackson lors de l’autopsie devrait être dévoilés la semaine prochaine. On devrait alors en savoir un peu plus sur la cause exacte de  la mort du chanteur…

Source: Los Angeles Times

Dernières nouvelles…

Le médecin de Michael Jackson, Conrad Murray, a été rencontré par la division des Homicides et des vols de la police de L.A. Il aurait lui-même contacté la police après avoir trouvé un avocat pour le représenter. Il semble avoir donné des informations utiles à la poursuite de l’enquête, selon une source du LAPD.

Jessie Jackson a mentionné aujourd’hui que la famille voulait aussi le rencontrer. Il a dit que l’interrogatoire d’usage du médecin est devenu une enquête. Il ajoute que la famille ne connaissait pas le médecin de Jackson et qu’elle aurait aimé que le médecin les réconforte plutôt que de disparaître. L’avocat du médecin dit que l’homme est très troublé et bouleversé par la mort de Michael Jackson et précise qu’il a collaboré avec la police. Il affirme également que Conrad Murray n’est pas considéré comme un suspect dans cette affaire pour le moment.

Pendant ce temps, la seconde autopsie indépendante du coroner commandée par la famille a été effectuée aujourd’hui, samedi. Cette autopsie permettra à la famille d’avoir des réponses plus rapides sur la cause de la mort de Jackson ainsi qu’un suivi personnalisé sur les démarches à suivre. Les analyses de toxicologies de cette autopsie pourraient être rendues à la famille d’ici la fin de la semaine puisqu’elles viendront d’un laboratoire privé. Rien n’indique par contre que ces résultats seront rendus publics. Le rapport du coroner pourrait prendre jusqu’à 6 semaines avant d’être publié car le coroner est responsable de recueillir les preuves pouvant être utilisées en cour.

Les détails des funérailles n’ont toujours pas été divulgués. La cérémonie aura lieu dans la région de Los Angeles. On parle déjà que ces funérailles seront les plus importantes dans le monde du showbiz, plus que Elvis et Lady Di. Paul McCartney et Elizabeth Taylor ont déjà mentionné qu’ils y seraient. Des rumeurs disent que le président américain Barack Obama a aussi mentionné son intention de s’y rendre. Même si la famille décide de se recueillir en famille, en privé, il sera évidemment très difficile de contenir les fans…

Hollywood, le cirque…

Il fallait s’y attendre… Hollywood n’est seulement envahi par les fans mais aussi par tous les curieux du monde entier! Une file de gens, très longue en ce samedi après-midi, attend patiemment son tour pour prendre des photos de la montagne de fleurs déposée près de l’étoile de Michael Jackson.

On y dépose encore des fleurs mais c’est plutôt un happening qu’un lieu de recueillement. Dommage que l’endroit ait perdu sa signification en moins de 24 heures. Les médias sont dispercés entre la maison familiale de Encino, la maison de Bel Air et Hollywood. Il reste très peu de médias locaux, ceux-ci essayant plutôt de connaître la suite des événements plutôt que de voir les fans défiler.

Passage surréel à Hollywood

C’était vraiment surréel… Pas d’autres mots. Je voulais attendre 24 heures pour décompresser avant d’en parler. Je me disais que j’allais le raconter avec plus de détachement, mais non. À mon arrivée sur Hollywood Boulevard hier (26 juin) à 5 h du matin heure locale, la rue était encore fermée à cause de la première du film Brüno au Chinese Theater. Il y avait des échafaudages et des barrières regroupées qui attendaient d’être ramassés.

Il faisait froid car un brouillard épais avait envahi la ville. Ce brouillard rendait l’ambiance encore plus glauque sur une des artères les plus touristiques de la capitale mondiale du divertissement.

En tournant le coin de Highland et Hollywood Boulevard, les distributeurs à journaux alignés attendaient le réveil des Angelinos. Tous les journaux criaient la même une : The King of Pop dies.

Plus j’approchais de la fameuse étoile de Michael Jackson, plus je sentais des émotions à flot. À cette heure tardive de la nuit, de gros projecteurs blancs illuminaient l’étoile. Il y faisait clair comme en plein jour alors que le soleil n’allait se lever que dans quelques heures.

NBC y faisait son émission du matin en direct de la cour du Chinese Theater, avec un plateau improvisé. Plusieurs réseaux américains avaient installés leur caméra tout près de l’étoile face aux fans qui pleuraient leur idole. À ce moment, on voyait encore l’étoile de Michael Jackson, elle n’était pas encore couverte de chandelles et de fleurs. Des artistes peintres rendaient un dernier hommage en immortalisant le roi de la pop. Un artiste a pris de vieux 45 tours pour faire les cheveux de la star dans une représentation lorsqu’il était enfant. Ni barricade, ni policiers qui font la circulation. C’était si tranquille, comme un cimetière.

À 5 heure de matin, les fans étaient réels avec des sentiments tout aussi réels. Plus la journée avançait, plus je me posais la question du véritable attachement de certains « fans » venus pleurer sur la tombe improvisée du chanteur, pour quelques minutes de gloire devant les caméras du monde entier.

C’est qu’à cette heure de la nuit, les caméras du monde entier n’étaient pas encore sur place. Seul quelques pigistes à l’étranger et les réseaux américains se trouvaient au milieu d’une boule d’émotions.

La lumière du jour arrivait tranquillement, comme les journalistes et les fans. Un flot constant de gens (curieux, travailleurs, fans et journalistes) arrivait sur Hollywood Boulevard. À 8 heures, heure locale, donc trois heures après mon arrivée, on ne pouvait plus circuler sur Hollywood Boulevard tellement la foule avait pris de l’ampleur. La police est arrivée et les médias de partout aussi. Je suis restée pour voir les fleurs apportées par la Chambre de Commerce d’Hollywood. Ensuite, c’était la folie.

Des fans frustrés de ne pas accéder à l’étoile parce que la presse prend toute la place. Des caméras de télévision imposantes bloquent le chemin. Quelques mots agressifs échangés… Le cirque avait commencé, dernier tour de piste!

J’ai quitté Hollywood à 10h30 heure locale. Il faisait chaud, très chaud. Les hélicoptères bourdonnaient autour de la scène. Les camions satellites des réseaux de télévision ajoutaient à la fanfare médiatique. Et les journalistes… tous voulaient « the best shot ». J’en parlerai de ce cirque dans un autre billet à venir.

Hier matin à Hollywood Boulevard, il y avait une ambiance qu’il n’y aura plus jamais maintenant. C’était… surréel!