Patrick Swayze est mort…

Avec ses proches à la maison, l’acteur connu pour ne pas avoir laissé bébé dans un coin, est décédé d’un cancer du pancréas. Après 20 mois de combat, Patrick Swayze a perdu contre le plus redoutable de tous les cancers.

Hollywood pleure un acteur apprécié. Demi Moore, qui a partagé la vedette du film qui nous a fait croire aux fantômes, a souligné sa peine sur Twitter en disant: « Patrick, tu es aimé par tellement d’autres et ta lumière brillera à jamais dans nos vies. » Whoopi Goldberg qui a elle aussi joué dans le film Ghost et même gagné un Oscar pour le rôle de la voyante affirme: « Patrick était un très bon gars, très drôle et quelqu’un à qui je dois beaucoup plus que je n’aurais plus jamais lui redonner. Je crois au message du film Ghost, donc il sera toujours tout près. »

Jennifer Grey, celle qui a fait jalousé de nombreuses femmes de toute âge pour son rôle de Baby dans Dirty Dancing, se rappelle de Patrick Swayze lorsque tous deux répétaient le fameux porté dans le lac frigorifiant pour un film à petit budget qui ne devait pas être vu par beaucoup de cinéphiles…

Bref, un acteur… mais aussi un sex-symbol hollywoodien vient de s’éteindre. Dans Dirty Dancing pour sa grâce masculine et dans Ghost pour l’épisode de la poterie, il restera définitivement dans le coeur (et peut-être dans de nombreux fantasmes) des femmes…

Un repos bien mérité après un combat difficile.

Le problème des gens riches et célèbres…

Michael Jackson n’était seul à prendre des médicaments… Plusieurs « vedettes » internationales se cachent derrière les calmants et autres médicaments. On n’a qu’à penser à Anna Nicole Smith ou Winona Ryder… Se tourner vers les médicaments pour endormir le mal semble être une pratique relativement commune à Hollywood puisque les médicaments sont plus « safe » que la drogue de la rue. On connaît la quantité exacte d’agent actif, c’est documenté. Contrairement à la drogue de la rue qui peut être coupé avec à peu près n’importe quoi, en plus d’être illégale évidemment.

C’est ainsi que de nombreuses célébrités se retrouvent avec une équipe de médecins dans leur entourage. Et l’aspect dangereux de consommer des médicaments, notamment des narcotiques, c’est la dépendance. Et quand on a des millions de dollars en banque, c’est assez facile de convaincre un médecin de prescrire ce dont on a envie, surtout lorsqu’on promet au médecin un salaire alléchant, comme 150 000 par mois, ce que gagnait Conrad Murray, le médecin qui était avec Jackson lorsqu’il s’est effondré dans sa maison de Bel Air. Mais cette réalité hollywoodienne peut être criminelle…

Les enquêteurs du service de police de Los Angeles se posent présentement des questions sur comment Michael Jackson a réussi à obtenir tous ces médicaments. Il semble qu’il aurait utilisé plusieurs pseudonymes pour obtenir les prescriptions. Omar Arnold, Joseph Scruz, Billy Bray… Tous Michael Jackson. Mais pour un médecin qui accepte de remplir une prescription sous un pseudonyme, même au nom de la protection de la vie privée, c’est illégal autant au niveau de l’état qu’au niveau fédéral. De nombreux médecins qui ont tenté cette pratique dans les dernières années ont vus leur licence retirée et des accusations criminelles pèsent contre eux.

C’est pourquoi les rumeurs parlent que Michael Jackson aurait été assassiné… Certains médecins dans l’entourage de Michael Jackson pourraient être accusés d’homicide involontaire pour avoir accepté de signer des prescriptions destinées à Michael Jackson sous un pseudonyme.

Les tests de toxicologie pratiqués sur le corps de Jackson lors de l’autopsie devrait être dévoilés la semaine prochaine. On devrait alors en savoir un peu plus sur la cause exacte de  la mort du chanteur…

Source: Los Angeles Times

Le meurtre de Michael Jackson?

Les médecins disent ne s’être jamais rencontrés ni même échangés de l’information sur leur patient. On a trouvé un puissant médicament utilisé pour des anesthésies lors de chirurgie à l’hôpital dans la maison où Michael Jackson s’est effondré sans pouls. La police cherche à obtenir des dossiers médicaux que le dermatologue de Jackson aurait « omis » de remettre lors de la première issue d’un mandat à son cabinet. Dès qu’on a retrouvé Jackson, le service de police de Los Angeles a envoyé une équipe des homicides à la maison de Jackson. On a retrouvé des prescriptions au nom de d’autres patients que Jackson dans sa maison et un sac de vidange plein de médicaments. Aujourd’hui, le site TMZ affirme que Michael Jackson aurait été assassiné.

Avec toutes les circonstances entourant sa mort, c’est une question très pertinente. Un médecin qui administre des médicaments, des narcotiques de surcroit, à un patient ne devrait-il pas consulter le dossier de ce dit patient pour s’assurer qu’il n’y a pas d’interactions avec d’autres médicaments?

Deux mandats ont été nécessaires pour que le dermatologue de Beverly Hills Arnold Klein donne ces fameux dossiers concernant Jackson.

Les médicaments trouvés chez Jackson sont de si puissants narcotiques qu’il y a sur chaque boîte un numéro de série pour les retracer, du manufacturier jusqu’au détaillant. La police a contacté le fabricant pour connaître le cheminement du lot retrouvé chez Jackson.

Maintenant, la police de Los Angeles enquête sur cette mort tragique comme une mort suspecte… Beaucoup de « coïncidences » dans cette histoire…

La cause de la mort du roi de la pop…

Il faudra être patient avant d’avoir les causes exactes de la mort de Michael Jackson. Le coroner vient tout juste de donner une conférence de presse et confirme que Michael Jackson a succombé à un arrêt cardiaque. Par contre, il faudrait d’autres tests et analyses avant de savoir la cause de l’arrêt cardiaque. Deepak Chopra, un ami de Michael Jackson depuis 20 ans n’est pas surpris que la possibilité de médicaments ou drogues soient responsables de la mort du Roi de la pop.

C’est que plusieurs rumeurs circulent dont évidemment celle que Michael Jackson aurait consommé beaucoup de médicaments pour soulager certaines douleurs en préparation à sa série de spectacles planifiée à Londres cet été. (À ce sujet, les fans chercheront à être remboursé pour les 87 millions de dollars en billets. Il y aura certainement beaucoup beaucoup de batailles d’avocats à ce sujet dans les prochains mois.)

Le coroner dit qu’il n’y a rien de significatif à signaler pour le moment. Des analyses de toxicologie devront êtes faites. Ces analyses prendront entre 4 et 6 semaines. LAPD a demandé un arrêt de la diffusion de l’information de la part du coroner. Le bureau du coroner a confirmé que Michael Jackson consommait des médicaments au moment de sa mort… sans détails sur la nature des médicaments. Pour écouter l’appel au 911.

Plusieurs personnes proches de la famille parlent du Démérol, un narcotique synthétique (fabriqué en laboratoire contrairement à la morphine ou la codéine qui sont naturels dérivés de la fleur de pavot). C’est un médicament qui peut causer une dépendance selon la dose administrée.

Rien à signaler sur les funérailles pour le moment. Les tests toxicologiques devront être entamés avant que la dépouille puisse être remise à la famille…

À suivre…