Traitement de star

Elles demandent d’être traitées comme n’importe quel autre humain. Les stars de cinéma, de la télé ou du sport demandent aux médias de respecter leur vie privée. Ça semble noble… jusqu’à ce qu’une de ces vedettes demandent des traitements de faveur.

Hier, alors que nous avons vécu une expérience un peu troublante d’attente démesurée à l’aéroport, nous avons vu Halle Berry, son chum Gabriel Aubry et sa petite fille se faire escorter par un policier de la Ville de Montréal jusqu’au début de la file d’immigration – où nous avons attendu pendant environ une heure.

C’est pas parce que la petite famille allait manquer son avion… nous aussi on s’en allait à Los Angeles! D’ailleurs, alors que nous sommes entrés dans l’avion à quelques minutes de l’heure du décollage, en sueur et encore troublés par une fouille manuelle… La petite famille était comfortablement assise au premier banc de la première classe.

Grâce à ce traitement de faveur de la police de Montréal, la famille a probablement pu déjeuner à l’aéroport, ce qu’on a pas eu le temps de faire!

Que ces personnes vivent dans un autre monde, aucune jalousie… Que ces personnes sortent de leur monde pour passer devant le monde ordinaire… je pourrais encore comprendre qu’elles ne veulent pas se faire photographier par les fans et devoir subir un chaos… Mais que ce soit la police qui les escorte… Ce ne sont pas des diplomates ni des chefs d’états…

Et vous? Vous croyez que c’est acceptable que les vedettes obtiennent des traitements différents à l’immigration et à la sécurité dans les aéroports?

Le problème des gens riches et célèbres…

Michael Jackson n’était seul à prendre des médicaments… Plusieurs « vedettes » internationales se cachent derrière les calmants et autres médicaments. On n’a qu’à penser à Anna Nicole Smith ou Winona Ryder… Se tourner vers les médicaments pour endormir le mal semble être une pratique relativement commune à Hollywood puisque les médicaments sont plus « safe » que la drogue de la rue. On connaît la quantité exacte d’agent actif, c’est documenté. Contrairement à la drogue de la rue qui peut être coupé avec à peu près n’importe quoi, en plus d’être illégale évidemment.

C’est ainsi que de nombreuses célébrités se retrouvent avec une équipe de médecins dans leur entourage. Et l’aspect dangereux de consommer des médicaments, notamment des narcotiques, c’est la dépendance. Et quand on a des millions de dollars en banque, c’est assez facile de convaincre un médecin de prescrire ce dont on a envie, surtout lorsqu’on promet au médecin un salaire alléchant, comme 150 000 par mois, ce que gagnait Conrad Murray, le médecin qui était avec Jackson lorsqu’il s’est effondré dans sa maison de Bel Air. Mais cette réalité hollywoodienne peut être criminelle…

Les enquêteurs du service de police de Los Angeles se posent présentement des questions sur comment Michael Jackson a réussi à obtenir tous ces médicaments. Il semble qu’il aurait utilisé plusieurs pseudonymes pour obtenir les prescriptions. Omar Arnold, Joseph Scruz, Billy Bray… Tous Michael Jackson. Mais pour un médecin qui accepte de remplir une prescription sous un pseudonyme, même au nom de la protection de la vie privée, c’est illégal autant au niveau de l’état qu’au niveau fédéral. De nombreux médecins qui ont tenté cette pratique dans les dernières années ont vus leur licence retirée et des accusations criminelles pèsent contre eux.

C’est pourquoi les rumeurs parlent que Michael Jackson aurait été assassiné… Certains médecins dans l’entourage de Michael Jackson pourraient être accusés d’homicide involontaire pour avoir accepté de signer des prescriptions destinées à Michael Jackson sous un pseudonyme.

Les tests de toxicologie pratiqués sur le corps de Jackson lors de l’autopsie devrait être dévoilés la semaine prochaine. On devrait alors en savoir un peu plus sur la cause exacte de  la mort du chanteur…

Source: Los Angeles Times

L'histoire d'Hollywood Boulevard

Personne ne reste indifférent lorsqu’on parle d’Hollywood. D’ailleurs, chaque fois que nous avons reçu des visiteurs, un détour par cette célèbre artère a été incontournable. Mais savez-vous pourquoi Hollywood est devenu la capitale du film américain?

Au début des années 1900, Hollywood était une banlieue semi-rurale près du centre-ville. C’est le climat favorable de la Californie, qui permettait de tourner à l’extérieur toute l’année, qui a principalement attiré les producteurs et leurs studios de cinéma dans ce secteur. La diversité du paysage a aussi contribué… Les montagnes de Santa Monica, la plage et ses bancs de sables, l’océan à perte de vue, d’autres montagnes aux sommets enneigés à San Bernandino, sans oublier le désert à une heure de L.A., Hollywood avait tout pour séduire les caméras du monde.

Mais Hollywood a mangé une claque dans les 20 dernières années. Tous les studios de télévision (sauf Paramount) se sont installés dans la vallée d’à côté – à Burbank – car l’espace manquait. Les vedettes ont vendu leurs maisons pour déménager dans les quartiers cossus de Beverly Hills, Brentwood et Bel Air, avec leurs arbres géants qui étendent leurs branches pour cacher les manoirs. À Bel Air, il n’y a pas de trottoirs pour décourager les passants de s’y attarder… Les vendeurs de drogues ont élu domicile à Hollywood avec les nombreuses boîtes de nuits jetset… Bref, ce n’est plus le quartier du rêve!

Mais depuis quelques années, Hollywood se refait une beauté. L’argent investi pour revitaliser le secteur démontre la volonté de redonner les lettres de noblesse à Hollywood. Avec le centre-ville, Hollywood est l’endroit où le plus d’argent est investi par pied carré pour rendre l’endroit plus attrayant aux millions de touristes qui s’y arrêtent chaque année.

On a rénové de nombreux bâtiments historiques comme le Roosevelt Hotel, ouvert en 1927. Cet hôtel a eu l’honneur de recevoir la première cérémonie des Academy Awards, en 1929. C’est aujourd’hui un des hôtels les plus chics d’Hollywood. Pour la modique somme de 279 $ US, vous pourrez dormir à cet hôtel le weekend et pour seulement 1800$ US, vous pourrez vous prélasser dans la Marilyn Monroe Suite…

Roosevelt Hotel

Le El Capitan Theater est aussi un signe de rénovation réussie. Construit en 1926, ce théâtre a vécu la première du célèbre film Citizen Kane d’Orson Welles en 1941. Disney a rénové le théâtre et présente aujourd’hui des films de la compagnie. On y joue présentement Earth, un documentaire qui relate l’histoire de familles d’animaux qui doivent vivre avec les changements climatiques.

El Capitan

Aujourd’hui, une visite sur Hollywood Boulevard n’est rarement très longue… Outre le coin Highland et Hollywood Boulevard, je ne m’y aventurerais pas la nuit. C’est à cet endroit qu’on retrouve le célèbre Kodak Theater où se déroulent les Oscars chaque année, le Grauman’s Chinese Theater où sont immortalisées les empreintes des stars, les étoiles des célébrités et quelques fafouins qui jouent au superhéros sur le trottoir.

Chinese Theater

En se promenant au sud de Hollywood Boulevard, une balade en voiture sur Sunset est tout aussi intéressante. Vous traverserai les quartiers de Bel Air, Brentwood et Beverly Hills. Vous y verrez des Bentley, Lamborguini et autres belles voitures… disons hors de prix! Sunset vous mènera jusqu’à Santa Monica, là où l’océan Pacifique vous attend pour une trempette!

Vous aimez ce que vous lisez? Abonnez-vous à la liste de diffusion. Vous recevrez un courriel chaque fois qu’un nouvel article sera publié.