Dossier Cirque du Soleil publié

C’est avec beaucoup de fierté que je vous invite à visiter le dossier sur le Cirque du Soleil que j’ai écrit pour MSN.ca.

J’ai adoré faire ce dossier, fouiller dans les documents du Cirque et, évidemment, me sacrifier pour aller voir des spectacles!

D’ailleurs, j’ai vu Kooza hier, jeudi 15 octobre au quai de Santa Monica, à Los Angeles. Devant une foule déjà conquise (partenaires et amis du Cirque), les artistes de Kooza m’ont époustouflé! C’était un spectacle vraiment… spectaculaire! Et l’ambiance du chapiteau… j’avoue que c’est encore plus amusant que les spectacles permanents.

Je vous ai donné le goût avec tout ça… Hé bien consolez-vous! Alegria sera à Montréal pendant les Fêtes et il reste des billets!

Virée au Cirque du Soleil…

Chanceuse vous direz… Peut-être un peu oui! Je peux vous dire que j’adore mon travail… surtout quand il me permet de voir des shows du Cirque du Soleil à Las Vegas!!!

Je prépare un gros reportage sur le Cirque cette semaine. À lire plus tard cette semaine sur MSN.ca. Mais en attendant, je vous offre mes impressions sur les trois magnifiques spectacles que j’ai vu en fin de semaine.

On a commencé par « Ô » vendredi soir. C’était mon baptême du Cirque à vie… Je sais que c’est un peu tard mais je n’ai jamais réussi à avoir des billets pour les shows à Montréal, soit hors de mon budget ou tous vendus…

Ô est tout simplement grandiose! La technique et l’automation sont vraiment impressionnantes. On nous amène dans un monde parallèle le temps du spectacle. En tant qu’ancienne nageuse, j’ai aussi été impressionnée par les nageuses qui performent chaque soir. Ce sont définitivement des athlètes, même si elles n’ont pas de médailles au cou.

Samedi soir, c’était au tour de Kà. Tout simplement WOW! C’était mon spectacle préféré. Robert Lepage nous glisse dans un monde fantastique avec une histoire qui se suit du début à la fin. J’ai adoré ce spectacle pour les décors et le soucis du détail… Les artistes performent leurs acrobaties mais doivent aussi jouer un rôle. Définitivement au-delà de mes attentes!

Finalement, dimanche soir, nous avons vu Mystère. Un des spectacles les plus anciens à Las Vegas. J’ai rit, beaucoup! On retrouve l’art du cirque à sa base. Les artistes performent et la foule applaudie après chaque numéro. J’ai adoré ce clown que j’ai d’ailleurs rencontré. Brian, 77 ans, joue des tours… Attention si vous allez voir Mystère… allez-y avec un sens de l’humour très aiguisé!

En tant que newbie du Cirque du Soleil, je dois avouer qu’une chose m’a frappé dès le premier spectacle. C’est que malgré que le Cirque rassemble des travailleurs des quatre coins de la planète, sur scène, ils sont tous égaux. Pas de vedette, ni homme ni femme… seulement que des humains qui performent pour un public. Toutes les nationalités du monde peuvent comprendre, voir et sentir ces spectacles… Et je suis certaine que c’est ce qui en fait un si grand succès.

Ce fût une fin de semaine très intéressante à Las Vegas. J’ai bien hâte de voir ce nouveau développement immobilier, le CityCenter, tout simplement gigantesque, qui devrait ouvrir ses portes en décembre… et où on pourra voir le nouveau spectacle sur Cirque… On ramène Elvis à Vegas en décembre! Je vous en donnerai des nouvelles après la première 😉

Notre lune de miel

Je vous ai délaissé pour une semaine mais j’ai une très bonne raison… Nous avons enfin pu vivre notre lune de miel après une attente très longue d’un mois.

Comme nous voyageons souvent « backpacking », cette fois, nous voulions des vacances faciles… et c’est ce que nous avons eu. Une semaine sur un immense bateau de croisière, le Carnival Splendor. L’itinéraire de ce bateau est toujours le même depuis son arrivée à Long Beach, il y a quelques mois. Long Beach – 2 jours en mers – Puerto Vallarta – Mazatlan – Cabo San Lucas – 1 jour en mer – Long Beach.

C’était des super vacances, vraiment les bienvenues car Charles n’avait pas eu de vacances depuis Noël dernier.

Pour célébrer ces vacances uniques, nous avons décidé de s’offrir une chambre dans une section spécifique du bateau: le spa. Cette section est tout près du spa et de la salle d’exercice. La chambre que nous avions avait un petit balcon privé où nous avons bien aimé déjeuner (service aux chambres inclus!).

La section spa nous a aussi donné accès aux installations du spa: sauna sec et bain vapeur, bain tourbillon à l’eau minéralisée et salles de repos donnant sur le devant du bateau. Un havre de paix que nous avons utilisé quelques fois, nous avons même dormi dans le sauna après notre seule session d’entraînement sur le bateau.

Chaque soir, nous avions droit à un petit chocolat à la menthe et une serviette transformée en animal. D’ailleurs, Charles s’est amusé à les prendre en photo chaque soir.

Le bateau est immense mais j’ai réussi à me sentir un peu malade la première journée. Une chance que le comptoir du service à la clientèle donnait des médicaments contre le mal de mer. Mais après deux doses, tout était rentré dans l’ordre!

On a exploré le bateau dans nos deux premières journées en mer: les piscines, les nombreux buffets, la salle de spectacle, la salle à manger, le mini-golf, les nombreux bars, le spa, la salle d’exercice et le pont réservé aux adultes. D’ailleurs, un spectacle nous attendait après le souper chaque soir. Et je dois dire que c’était de très bons spectacles même si le chanteur manquait de voix un peu.

Premier arrêt: Puerto Vallarta. Avec un couple de nouveaux mariés rencontrés au souper, nous sommes partis les quatre à la conquête de Puerto Vallarta. El Malecon est une section de Puerto Vallarta où se trouve les commerces de souvenirs et de bijoux près de la promenade qui longe la mer. Ensuite, il y a le vieux Puerto Vallarta et ses marchés de cossins. Nous avons ensuite pris un taxi vers un centre de distribution de Tequila… attention ça cogne avant dîner 😉 Une margarita et des tacos pour dîner le temps de se remettre de la Tequila… et nous repartions en taxi vers la plage et les demeures de riches à ses pieds.

Nous avions une excursion à Puerto Vallarta, un spectacle folklorique sur une plage appelée Las Caletas. On arrive en bateau alors que des hommes issus de tribus ancestrales soufflent dans un coquillage. On est accueilli par un beat de tam-tam et de chants ancestraux. Souper sur la plage : buffet mexicain vraiment très bon et vin à volonté… Mais il faisait tellement chaud qu’il était vraiment difficile de manger et de boire de l’alcool. Charles a même trouvé un bac à glace pour se rafraîchir! Le spectacle était magnifique, impressionnant, avec de la danse, du feu et de magnifiques costumes. Retour au bateau pour une douche et dodo bien mérité!

Le lendemain, on s’arrête à Mazatlan où nous avions prévu de pêcher en haute mer. Sur un petit bateau de pêche et seulement quatre touristes à bord, nous sommes parti pour le large. Dix miles au large, l’eau change de couleur, elle passe du turquoise au bleu profond. C’est à cause des courants… Des tortues se prélassent à la surface de l’eau. On avait convenu d’un ordre pour remonter les poissons qu’on allait prendre… et j’étais la première. J’étais somnolente lorsque le poisson s’est présenté… vite, je m’assoies sur la chaise et le pêcheur me montre comment le ramener. Il a fallu près de 5 minutes pour l’épuiser et un autre 10 minutes pour le ramener. Le pêcheur l’a tiré hors de l’eau en l’assommant! Le verdict, c’est un espadon-voilier, le poisson le plus rapide au monde! Il pèse 68 livres et mesure 8 pieds 4 pouces.

Le pêcheur a laissé le poisson dans le bateau, nous a offert de le ramener mais on a gentillement décliné l’offre. Ce poisson pourra nourir au moins 10 personnes cette semaine! De retour au bateau pour un bon souper mais avant une douche pour enlever l’odeur du poisson mort!

Le lendemain, c’est Cabo San Lucas. On arrive très tôt, à 7h. On avait une excursion de prévue: du 4 roues sur la plage. C’était ma première expérience à vie en 4 roues. J’étais d’ailleurs un peu nerveuse parce que j’avais peur de me planter… Charles aussi avait peur que je me blesse… disons que j’ai tendance à manquer de chance en vacances… Mais tout a bien été! C’était vraiment une belle expérience et la plage était magnifique. De retour sur le bateau pour une douche parce qu’on avait de la poussière jusque dans le nez 😉

Dernière journée en mer, relaxation et chocolat… ah oui… et de la Tequila aussi!!

C’était des vacances de rêves, des vacances dont on va se souvenir pour toujours!

La vision américaine du baseball

Hier, j’ai eu une vision… une vision de ce qu’est le baseball américain… Grâce à Mathieu Boulay, un amateur de sport… euh non un fanatique, un extrémiste du sport… on est allé voir les Dodgers de Los Angeles. Probablement que Charles et moi n’aurions pas pensé aller voir une des nombreuses équipes sportives de Los Angeles sans Mathieu. Mais anthropologiquement parlant, c’était très éducatif!

Premièrement, on arrive à l’avance, très à l’avance pour manger nos sandwichs dans le stationnement… On voulait surtout pas se limiter à des hot-dogs à 5 $ et des arachides pour souper! Ma première surprise… tout le monde est habillé en bleu et blanc… Oups! J’avais pas pensé à ça moi! C’est vrai que au Centre Bell, on voit beaucoup de rouge pendant un match du Canadien!

Le stade des Dodgers est immense! Un vrai bon stade signe de Field Dreams avec Kevin Costner… Et pour remercier les partisans, on leur donne des couvertures en polar avec le logo des Dodgers. C’est vrai que les nuits commencent à être fraîches! Moi j’étais contente parce que la promotion de la partie du mercredi, c’était un bubblehead de Manny Ramirez… moins intéressant qu’une couverture!

Après l’incontournable hymne national où tous les Américains ont le regard vague vers le drapeau, certains saluent à la militaire, tous la main au coeur, la partie commence. Les partisans regardent le match mais sans grand intérêt. C’est que les estrades ne sont pas pleines… Le trafic de Los Angeles a empêché beaucoup de fans de se rendre au stade à l’heure! Finalement, c’est en troisième manche qu’on voit que le stade se remplir à presque pleine capacité. Plus de 52 000 personnes un mardi soir… Pour la saison 2009, l’assistance totale dépassera les 4 millions de partisans cette année, avant les séries. Pour vous donner une idée, les Expos étaient heureux – voire très très contents – d’avoir une assistance totale de 2 millions.

Chaque qu’un frappeur étoile des Dodgers arrive au marbre, on l’acclame, on l’encourage… Manny Ramirez, la vedette « incomprise » des Dodgers n’a pas bien performé… il a été hué à sa dernière apparition. C’est qu’il faut savoir que Manny Ramirez a un douillet contrat de 25 millions avec les Dodgers, et quand il ne frappe pas un seul coup sûr pendant le match, les partisans sont très déçus. D’autant plus que Ramirez a fait les manchettes à cause de ses problèmes de drogues au début de la saison. C’est tellement une vedette qu’une section des sièges est réservé à son fan club: le Mannywood! Comme il est au champ gauche, cette section est tout près. Lorsqu’il en a l’occasion, il balance une balle dans cette section, au grand bonheur des partisans.

Hier, les Dodgers jouaient contre les Pirates… pas des Caraïbes… Les Pirates de Pittsburg. En troisième manche, les Pirates comptent 3 points… En septième manche, on chante « God Bless America » devant une foule émue… Ouf ce moment d’Amérique profonde m’a fait rigoler… Et ensuite, on chante « Take me out to the ball game »… J’attendais cette chanson depuis le début de la partie!!!

Les Dodgers finissent par compter trois points avant la neuvième manche… C’est l’extase dans les gradins. Les gens sont debout! De l’action au baseball comme j’en ai jamais vu! On s’en va en supplémentaire… Une manche, deux manches, trois manches… À la quatrième manche supplémentaire (treizième manche), les Pirates marque un point. Mais les fans ne se découragent pas… il reste un tour au bâton pour les Dodgers. C’est finalement Andre Ethier (pas un Québécois) qui claque la balle de l’autre côté des clôtures en treizième manche, avec un homme sur les buts. Les Dodgers ont gagné par la peau des fesses!

Une superbe partie, avec de l’action et des partisans très enthousiastes. C’était du baseball comme j’en avais jamais vu. Les estrades étaient pleines, les gens criaient pour leur joueur favori… Vu comme ça, le baseball m’apparaît beaucoup plus sympathique que le somnifère que mon père écoutait à la radio pour se rendre au chalet de ma grand-mère…

Patrick Swayze est mort…

Avec ses proches à la maison, l’acteur connu pour ne pas avoir laissé bébé dans un coin, est décédé d’un cancer du pancréas. Après 20 mois de combat, Patrick Swayze a perdu contre le plus redoutable de tous les cancers.

Hollywood pleure un acteur apprécié. Demi Moore, qui a partagé la vedette du film qui nous a fait croire aux fantômes, a souligné sa peine sur Twitter en disant: « Patrick, tu es aimé par tellement d’autres et ta lumière brillera à jamais dans nos vies. » Whoopi Goldberg qui a elle aussi joué dans le film Ghost et même gagné un Oscar pour le rôle de la voyante affirme: « Patrick était un très bon gars, très drôle et quelqu’un à qui je dois beaucoup plus que je n’aurais plus jamais lui redonner. Je crois au message du film Ghost, donc il sera toujours tout près. »

Jennifer Grey, celle qui a fait jalousé de nombreuses femmes de toute âge pour son rôle de Baby dans Dirty Dancing, se rappelle de Patrick Swayze lorsque tous deux répétaient le fameux porté dans le lac frigorifiant pour un film à petit budget qui ne devait pas être vu par beaucoup de cinéphiles…

Bref, un acteur… mais aussi un sex-symbol hollywoodien vient de s’éteindre. Dans Dirty Dancing pour sa grâce masculine et dans Ghost pour l’épisode de la poterie, il restera définitivement dans le coeur (et peut-être dans de nombreux fantasmes) des femmes…

Un repos bien mérité après un combat difficile.

Les feux et Michael

La grosse nouvelle aujourd’hui concernant les feux de forêt à L.A., c’est que les enquêteurs du service des incendies du comté de Los Angeles ont confirmé que la cause du feu est criminelle. Il y a plusieurs hypothèses possibles mais les autorités regardent du côté du personnel du service des forêts qui aurait pu allumer ce feu. On confirme qu’il n’y avait aucun orage électrique mercredi dernier, donc la cause naturelle a été rayée par les autorités. Les enquêteurs croient que le feu a été intentionnellement allumé mais il reste une possibilité qu’il ait été allumé par négligence. On croit qu’il pourrait s’agir d’un feu laissé sans surveillance, un mégot de cigarette ou encore des étincelles d’un équipement lourd utilisé par le personnel du service des forêts. Les enquêteurs affirment avoir retrouvé des preuves de l’incendie criminel près du point d’ignition, mais les autorités ne peuvent pas dévoiler ces preuves à cette étape de l’enquête.

Selon le service des incendies du comté de Los Angeles, à 18h40 le jeudi 3 septembre, voici l’état de la situation du Station Fire, le plus gros feu dans l’histoire du comté de Los Angeles. Le feu est maîtrisé à 38%. 147,418 acres ont été brûlés jusqu’à maintenant. Le feu a été très actif aujourd’hui. Les vents et les collines escarpées n’ont pas aidé à la maîtrise du feu. La cause est criminelle. 94 structures ont été détruites : 64 résidences, 3 commerces et 27 autres. 2 pompiers sont décédés, d’ailleurs le service des incendies du comté de Los Angeles célébrera les obsèques des deux pompiers morts en service le samedi 12 septembre prochain au Dodger Stadium à 10 AM. 4100 pompiers combattent le feu. 6 personnes ont été blessées.

Évidemment, j’ai suivi aussi les funérailles de Michael Jackson… sans m’y être déplacé pour des raisons évidentes de logistique et d’accessibilité. La cérémonie a débuté une heure en retard à 20 heures, heure locale. Environ 200 personnes, les proches et la famille de Michael Jackson, se sont recueilli à Forest Lawn, là où il sera déposé dans un mausolée pour son dernier repos. La cérémonie est évaluée à 1 million de dollars, que la famille Jackson a déboursé, dont 150 000 $ pour la sécurité (afin d’éviter que les fans et les médias accèdent à la cérémonie). Il sera enterré avec plusieurs autres célébrités dont Walt Disney et Humphrey Bogart. En espérant sincèrement que les fans et les freaks le laisse reposer en paix…

Une autre fouille chez Conrad Murray

Décidément, le médecin personnel de Michael Jackson doit avoir de la misère à dormir. The L.A. Times affirme ce matin que les enquêteurs chargés de l’enquête sur la mort du roi de la pop s’apprêtent à fouiller la demeure personnelle de Conrad Murray à Las Vegas.

Il reste à obtenir les mandats de fouille de la Cour pour approuver toute saisie de matériel dans cette maison.

Conrad Murray a contacté les services d’urgence le 25 juin vers midi heure locale de Los Angeles. Il a tenté la manoeuvre de réanimation cardiaque sur la célébrité, sans succès.

Plusieurs sources proches de l’enquête affirment que Conrad Murray est le principal suspect d’homicide involontaire sur Michael Jackson.

Qui a tué Michael Jackson

Il semble que la fouille de mercredi dernier ait été fructueuse… La clinique médicale où pratique Dr Conrad Murray, le médecin qui était au chevet de Michael Jackson lors de son transport à l’hôpital, a été fouillé et de nombreux documents ont été saisis dont des commandes d’envoi pour des colis, des registres et des documents officiels de la clinique, des factures, des commandes de médicaments. Selon la police, des documents prouvent que Conrad Murray aurait commit un acte criminel.

Jeudi dernier, ces documents ont été présenté à la Cour en tant que preuves d’homicide involontaire de la part de Conrad Murray contre Michael Jackson. Le médecin de Houston est devenu le principal suspect dans cette enquête.

Il semble aujourd’hui que la police ait beaucoup d’informations sur ce qui a causé la mort de Michael Jackson et sur la quantité de médicaments ingérée par le roi de la pop. Un officiel de la police près de cette enquête révèle aujourd’hui, un mois après sa mort, que Michael Jackson serait mort à la suite d’une injection de médicaments que Conrad Murray lui aurait administré. C’est ce que l’Associated Press a réussi à obtenir comme information.

L’avocat de Murray affirme toujours que son client n’a pas ni prescrit ni administré de médicaments qui auraient pu causer la mort de Michael Jackson.

La clinique du médecin de Jackson fouillée par la police

Les enquêteurs investigant sur la cause de la mort de Michael Jackson ont fouillé ce matin une clinique médicale de Houston. Certains médias affirment avoir capté la police entrer dans cet édifice de Houston où plusieurs médecins pratiquent, dont le médecin Conrad Murray, qui a retrouvé Michael Jackson gisant dans son lit, en arrêt cardiaque le 25 juin dernier. The Los Angeles Times rapporte que une équipe de la Drug Enforcement Administration était aussi à l’endroit de la fouille.

The Los Angeles Times rapporte ce matin que Conrad Murray a été convié à une troisième entrevue avec les policiers du conté de Los Angeles en rapport avec la mort de Michael Jackson. Il semble que la police cherche à trouver des informations supplémentaires sur son rôle la journée où Michael Jackson est décédé.

Murray a été interrogé deux fois depuis la mort de Michael Jackson, à l’hôpital et au courant de la fin de semaine suivant la mort de la célébrité. Il semble que les enquêteurs tentent de trouver si les médicaments saisis dans la maison de Michael Jackson ont eu un rôle à jouer dans la mort de celui-ci. Murray n’a pas été officiellement nommé suspect dans l’histoire. La police n’a pas non plus confirmé si la mort de Michael Jackson était considérée comme un homicide.