Halloween à Hollywood

Times Square a sa célébration pour accueillir la nouvelle année, la Nouvelle-Orléans a son Mardi Gras… et Hollywood a son Carnaval de l’Halloween!

400 000 personnes se sont entassées sur le boulevard Santa Monica à West Hollywood, un des quartiers les plus progressistes de Los Angeles. Alors imaginez ce qu’on a pu trouver comme costumes! Des costumes qu’on ne verrait jamais dans les rues de Montréal.

En une soirée, j’ai probablement vu plus de gars en talons hauts et en brassières que dans toute ma vie! Et sincèrement, certains s’en tiraient habilement sur des échasses de deux pouces. Définitivement mieux que moi quand je dois me torturer à porter des talons hauts!

Dans la capitale du cinéma, je dois dire que beaucoup de costumes étaient créatifs, originaux et surtout avec des maquillages époustouflants.

Pour éviter le trafic près de l’événement où les routes étaient bloquées, nous nous sommes stationnés dans le chic quartier de Bel Air. Ce quartier, où les trottoirs sont inexistants pour éviter de retenir les curieux dans les rues qui sillonnent la montagne. Dans les maisons, on entendait la musique et les bruits d’Halloween… Les parties privés dans la montagne sont nombreux et tout aussi « wild » les uns que les autres. D’ailleurs, des Canadiens se donnaient rendez-vous dans un château loué pour un drink avec des étrangers… On a décidé de laisser tomber cette offre pour cette année… Surtout qu’il fallait se déguiser en super-héros…

On a décidé d’aller là où ça groove! À Hollywood! La communauté gaie étaient en supériorité numérique lors de ce défilé… Ce qui ajoutait une atmosphère sur-réelle à la fête! Imaginez le quartier gai à la puissance 10, avec un peu trop de maquillage, de l’alcool et beaucoup de fesses nues… troublant!

Évidemment, des costumes étaient plus populaires que d’autres. Notamment, Kate de la célèbre émission Jon & Kate + 8 dont j’ai déjà parlé ici, ici et ici. L’Octomom et ses octuplés a aussi été la cible de risées à Hollywood. Il était difficile de passer sous silence le roi de la pop… Mais un couple d’hommes ont vraiment visé dans le mile avec une cheap shot… de LEGO.

Deux costumes par contre remportent la palme des plus populaires: H1N1 et Balloon Boy. Il était très drôle de voir l’ingéniosité des gens pour se fabriquer un ballon gonflé ressemblant à la soucoupe volante d’aluminium de la famille Heenes.

Les médecins et les infirmières avaient la cote à Hollywood, avec des grosses seringues pour vacciner sur les fesses tous les heureux (pour ne pas dire gais) qui voulaient bien montrer ses fesses!

Une soirée vraiment étourdissante, compte tenu des 400 000 personnes rassemblées sur un tronçon d’environ 1,5 km du Boulevard Santa Monica. Les bars tentaient d’attirer les clients avec une musique forte et des décorations intéressantes. Des scènes ont été érigées pour faire place à des DJ (principalement des femmes) qui faisaient danser autant les anges que les diables cornus.

Bon assez parlé, voici quelques photos!!!

Célébrer les morts à la mexicaine

Samedi dernier, j’ai assisté à un événement étrange mais très intéressant à Los Angeles… El Dia de los Muertos (Le jour des morts) est une journée fériée au Mexique, une des plus grandes fêtes du pays. Comme la population de Los Angeles compte 49 % d’individus d’origine hispanique, on la célèbre dans la ville des anges.

Voici l’article publié sur MSN.ca. El Dia de los Muertos, une fête qui nous rappelle que l’Halloween vient de coutumes beaucoup plus anciennes!