La Californie a soif!

J’y ai travaillé pendant presque trois mois… et il a finalement vu le jour!! Mon article sur la pénurie d’eau en Californie est tout chaud dans le magazine Jobboom.

Cet article est particulièrement une fierté puisqu’il a demandé des déplacements sur le terrain, à rencontrer de nombreux acteurs dans le dossier de la pénurie d’eau dans l’une des vallées les plus fertiles des États-Unis, la vallée de San Joaquin.

Personnellement, j’ai aussi été conscientisée à l’importance de l’eau pour… la vie. L’eau est une ressource qu’on prend souvent pour acquis au Québec. Pourtant, une pénurie d’eau en Californie pourrait nous affecter directement!

Merci à tous les généreuses âmes qui m’ont ouvert leurs portes lors de mon reportage: Shawn Coburn, la famille Bowles, Randy MacFarland…

Merci à l’équipe de rédaction de Jobboom (Éric et Christine) pour leur patience. C’était un dossier complexe… OUF!

Merci aussi à mon amour, Charles, qui a pris, encore une fois, de magnifiques photos pour accompagner ce reportage. On fait vraiment une équipe du tonnerre!

C’était un beau défi journalistique que de résumer en deux textes une bataille politique et juridique qui dure depuis plus de 10 ans et qui risque d’avoir des conséquences importantes sur le développement de l’agriculture en Californie. Elle pourrait même avoir des répercussions jusque chez-nous, au Québec, consommateurs de nombreux produits maraîchers de la Californie.

J’espère que vous aimerez. N’hésitez pas à laisser vos commentaires!

La Californie a soif!, publié dans Jobboom, édition mars 2010

Nos fruits et légumes menacés?, publié dans Jobboom, édition mars 2010

Une pénurie en photo, publié sur le site internet du magazine Jobboom

L’énergie solaire du futur…

Lors du congrès du AAAS à San Diego, j’ai rencontré un chercheur qui effectuent des études sur les nanotechnologies, ces matériaux infiniment petit qui révolutionnent la science dans son ensemble.

Les applications de ces matériaux 100 fois plus petits que le diamètre d’un cheveu sont infinies…

Mais une inquiète particulièrement les environnementalistes, l’énergie solaire. Grâce aux nanotechnologies, les panneaux solaires pourraient être fabriqués plus rapidement avec une plus grande efficacité. Mais on ignore toujours les conséquences sur l’environnement et sur la santé humaine de ces matériaux qui peuvent passer les barrières biologiques (placenta et sang-cerveau)…

Voici un article que j’ai écrit à ce sujet sur Gaiapresse.ca

Congrès scientifique à San Diego

Le congrès annuel l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS) s’est déroulé en fin de semaine dernière à San Diego. L’un des plus gros congrès scientifique au monde, il a attiré plus de 700 journalistes scientifiques provenant des quatre coins de la planète.

J’y était, je faisais partie de ces nombreux journalistes qui, curieux, voulaient en apprendre plus sur des sujets variés ayant un point en commun: la science. Mais laissez-moi vous dire que la science a le dos large! Chaque instant de votre vie contient un élément scientifique que vous le vouliez ou non.

Je me suis donc retrouvé dans ce centre des congrès où scientifiques, journalistes scientifiques, universités, étudiants, institutions, agences gouvernementales partagent et échangent leurs connaissances. J’avoue avoir vécu à plusieurs reprises un petit – lire GROS – syndrome de l’imposteur.

Mais une fois revenue à la maison, avec des commandes d’articles à combler les temps libres pour toute la semaine, je dois dire que je suis ravie d’y être allée.

L’Agence Science Presse a immédiatement été enchantée par ma proposition de collaboration. Depuis lundi, je travaille d’arrache-pied à remettre des articles sur des conférences. D’ailleurs,  je livrerai mes impressions sur le congrès et sur l’aspect politique lors de la prochaine émission JE VOTE POUR LA SCIENCE à Radio Centre-Ville.

Ensuite, une collaboration avec GaïaPresse sur deux questions environnementales très intéressantes s’ajoutera à mon porte-folio scientifique. J’y parlerai de géo-ingénierie et de nanotechnologies. Évidemment, je vous tiendrai au courant lorsque les articles seront mis en ligne.

Finalement, deux articles plus « professionnels » dans mon domaine viendront compléter le tableau. Un article à venir dans le Trente – magazine des journalistes du Québec – sur l’avenir du journalisme scientifique et un autre dans l’Omniscient, journal de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec.

Ce fût vraiment une expérience exceptionnelle autant au point de vue professionnel que personnel. J’ai rencontré des gens, j’ai échangé avec des scientifiques et surtout j’ai ingurgité une dose importante de confiance en moi.

Voici les articles publiés jusqu’à maintenant – et ceux à venir – sur le site de l’Agence Science Presse:

Enseigner la science par les jeux vidéos

Simuler pour éviter le pire

Vers un traitement pour les allergies alimentaires

Peut-on jouer avec le thermostat de la Terre?

La lune de miel scientifique d’Obama

Des Olympiques à l’américaine

Difficile de passer sous silence l’événement sportif international qui se déroule à Vancouver présentement.

Cette semaine, pour ma chronique sur MSN.ca, je vous présente une réflexion sur la façon de voir les Olympiques… Les Américains gagnent… et c’est une question de vision de la chose.

Et si le Canada regardait et prenait exemple sur les Américains en matière de sport amateur, nous pourrions aussi nous retrouver premier au tableau des médailles.

Et je termine cette chronique avec un clin d’oeil identitaire sur le hockey 🙂

Bonne lecture!

Des Olympiques à l’américaine, ma chronique sur MSN.ca

Budget controversé

Le maire de la ville de Los Angeles propose à ses citoyens de faire son travail… ou en fait, d’essayer de le faire!

Sur le site internet du maire, on propose d’établir un budget équilibré selon les demandes de la ville. Vous croyez que vous pourriez faire mieux que nos policitiens, alors tentez de faire l’impossible… soit faire plaisir à tout le monde avec un budget qui répondrait à tous les besoins! C’est ce que le maire Antonio Villaraigosa propose.

Cependant, impossible de couper dans le budget réservé au corps policier, ni à celui pour les opérations du bureau du maire, et encore moins au salaire des élus…

Mais le reste, amusez-vous chers citoyens et tentez l’impossible!

Imaginez si le maire Tremblay proposait une telle activité… il aurait bien trop peur qu’un autre squelette ne sorte du placard!

Inquiétude instantanée

Ma chronique sur MSN.ca cette semaine porte sur l’inquiétude instatanée créée jeudi dernier par les médias: Bill Clinton a été hospitalisé.

Triste puisque l’homme a déjà subi quelques interventions au coeur mais une réaction très rapide, voire trop, de la part de certains analystes de politiques.

Et pour terminer la chronique en beauté, des nouvelles de Georges W Bush! D’ailleurs pour voir la binette de notre ami Geroge W Bush sur le panneau, le Christian Science Monitor l’a immortalisé. Le Huffington Post parle aussi du mystère de ce panneau publicitaire.

Quand le temps s’arrête…

Le temps d’un match de football!

Ma chronique sur MSN.ca aujourd’hui porte sur le Superbowl. Difficile de passer à côté de cet événement d’une importance capitale pour une grande majorité d’Américains.

Pour profiter de l’expérience au maximum, nous nous sommes rendus dans un bar sportif de Redondo Beach… mais pas n’importe lequel… Celui dont les propriétaires sont Québécois et où on sert de la poutine et du smoked meat!

Mais curieusement, le bar n’était pas rempli à plein capacité… probablement parce que les habitués du Redondo Beach Café sont plutôt des amateurs de hockey!

Bref, une belle soirée pour regarder l’événement télévisuel le plus regardé aux États-Unis…

Quand Schwarzenegger fait une blague…

Cette semaine, notre ami Schwarzie en a poussé une bonne…

En cette dernière année de mandant, le gouverneur de la Californie tente de quitter le bateau qui coule sous les dettes… Et pour sauver sa réputation, il est prêt à tout, même de mettre les idées les plus farfelues sur la table.

En préparation pour une conférence avec le Sacramento Press Club (qui représente tous les médias qui couvrent le politique de l’état – c’est comme les journalistes de la Colline Parlementaire), Schwarzenegger a mentionné que l’état pourrait sauver beaucoup d’argent en donnant la responsabilité au gouvernement mexicain de s’occuper de certains prisonniers en Californie.

On estime que plus de 70% des 19 000 travailleurs illégaux emprisonés en Californie sont d’origine mexicaine.

Le porte-parole des services correctionnels et de réinsertion de l’état a mentionné qu’il n’a jamais été question de déplacer des prisonniers vers un autre pays. Il semble que l’état regarde les possibilités de sauver de l’argent mais il n’y a pas de propositions concrètes.

Une autre possibilité pour gratter les fonds de tiroir: libérer 40 000 prisonniers en Californie! Mais la Court Suprême des États-Unis a mis un frein à cette idée la semaine dernière.

En plus de cette farce, Schwarzie exige que le gouvernement fédéral – en charge de tout ce qui parle d’immigration – rembourse la Californie pour les immigrants illégaux que l’état doit garder dans les murs de ses prisons plutôt que de les renvoyer dans leur pays.

Imaginez le chaos diplomatique et logistique que d’envoyer tous ces beaux tinamis au sud de la frontière… Payez-leur un tout-inclus à Puerto Vallarta, ça va être moins cher!

Pauvre Schwarzie, le bateau coule… le capitaine doit couler avec le navire…

Pour en savoir plus:

Le blogue du Wall Street Journal

Opinion: San Francisco Chronicle

USA Today