Une révolution

AVATAR… une révolution cinématographique.

Précipitez-vous à votre cinéma avec vos lunettes 3D, c’est le film à voir cette année.

Nous sommes en 2154, alors que la Terre se meurt. Les Terriens ont trouvé Pandora, une planète où se trouve un minéral très convoitée. Les Terriens qui restent (des Américains arrogants) prendront tous les moyens possibles pour extraire ce minéral, presser le citron à son maximum, même si cela signifie détruire complètement la planète.

Il y a les techniques de production du film. Je vous le conseille en 3D pour les effets hallucinants et les couleurs vibrantes comme si on y était aussi. Je me suis d’ailleurs surprise à penser à plusieurs reprises pendant le film que je prendrais bien un aller-simple pour cette planète anytime! Bref, la technique cinématographique est absolument unique et incroyablement réelle.

Ensuite, l’histoire. Bien ficellée, impeccable dans ses technicalités et vraiment plausible pour un film de science-fiction.

Et derrière tout ça, une leçon… une leçon de vie pour les pays en guerre à cause de ressources. Ne laissez personne extraire vos ressources en dévastant tout derrière. James Cameron donne un bel exemple de l’arrogance américaine qui cause tant que conflits dans le monde.

Tout le long du film de 2 heures 46 minutes, je me disais à quel point c’était une révolution cinématographique. C’est vraiment un film à voir, plus d’une fois et au cinéma SVP.

Je dois même avouer que j’ai versé quelques larmes… non pas pour l’histoire touchante mais parce que c’est simplement le meilleur film que j’ai vu de toute ma vie. Ce film m’a touché dans sa perfection d’exécution technique autant que dans sa création fantaisiste.

Ne me dérangez pas, je suis toujours à Pandora… laissez-moi rêver encore un peu 🙂

Le premier amour du Cirque

Comme vous le savez probablement… le Cirque du Soleil fête ses 25 ans cette année. Et pour célébrer en grand, il revient à ses premiers amours. Santa Monica. C’est que Santa Monica a été la première destination d’une tournée internationale du Cirque il y a 25 ans. Le Cirque Réinventé a donné des représentations près de cette plage très populaire de L.A. La troupe n’avait pas d’argent pour revenir si l’accueil était mitigé. C’était un point de non retour pour le Cirque. Le seul plan de sauvetage: vendre l’équipement pour rapatrier les artistes à Montréal. Mais l’accueil fût grandiose et la tournée s’est étendu un peu partout aux États-Unis.

Cirque Santa Monica
C'est dans ce stationnement, près du quai de Santa Monica, que le chapiteau du Cirque Réinventé s'est installé pour la première fois aux États-Unis.

25 ans plus tard, le Cirque du Soleil présentera Kooza à Santa Monica pour célébrer les 100 ans du quai de cette municipalité vacancière.

D’ailleurs, le Cirque s’établira de façon permanente dans la région de Los Angeles avec un spectacle au très célèbre Kodak Theater, là où sont présentés les Academy Awards (Oscar pour les intimes). Prévue pour 2010, la première sera certainement spectaculaire avec son entrée sur Hollywood Boulevard.

Mais le Cirque se fait discret sur cette production rendant hommage au cinéma hollywoodien. Les créatifs sont sur place pour effectuer des recherches et conceptualiser le spectacle mais encore rien de concret n’est annoncé. Seule une minuscule affiche près du Kodak Theater démontre que le projet semble dans le bon chemin.

affiche Kodak Cirque
Une simple affiche près du Kodak Theater annonce la venue du Cirque du Soleil en 2010

L'histoire d'Hollywood Boulevard

Personne ne reste indifférent lorsqu’on parle d’Hollywood. D’ailleurs, chaque fois que nous avons reçu des visiteurs, un détour par cette célèbre artère a été incontournable. Mais savez-vous pourquoi Hollywood est devenu la capitale du film américain?

Au début des années 1900, Hollywood était une banlieue semi-rurale près du centre-ville. C’est le climat favorable de la Californie, qui permettait de tourner à l’extérieur toute l’année, qui a principalement attiré les producteurs et leurs studios de cinéma dans ce secteur. La diversité du paysage a aussi contribué… Les montagnes de Santa Monica, la plage et ses bancs de sables, l’océan à perte de vue, d’autres montagnes aux sommets enneigés à San Bernandino, sans oublier le désert à une heure de L.A., Hollywood avait tout pour séduire les caméras du monde.

Mais Hollywood a mangé une claque dans les 20 dernières années. Tous les studios de télévision (sauf Paramount) se sont installés dans la vallée d’à côté – à Burbank – car l’espace manquait. Les vedettes ont vendu leurs maisons pour déménager dans les quartiers cossus de Beverly Hills, Brentwood et Bel Air, avec leurs arbres géants qui étendent leurs branches pour cacher les manoirs. À Bel Air, il n’y a pas de trottoirs pour décourager les passants de s’y attarder… Les vendeurs de drogues ont élu domicile à Hollywood avec les nombreuses boîtes de nuits jetset… Bref, ce n’est plus le quartier du rêve!

Mais depuis quelques années, Hollywood se refait une beauté. L’argent investi pour revitaliser le secteur démontre la volonté de redonner les lettres de noblesse à Hollywood. Avec le centre-ville, Hollywood est l’endroit où le plus d’argent est investi par pied carré pour rendre l’endroit plus attrayant aux millions de touristes qui s’y arrêtent chaque année.

On a rénové de nombreux bâtiments historiques comme le Roosevelt Hotel, ouvert en 1927. Cet hôtel a eu l’honneur de recevoir la première cérémonie des Academy Awards, en 1929. C’est aujourd’hui un des hôtels les plus chics d’Hollywood. Pour la modique somme de 279 $ US, vous pourrez dormir à cet hôtel le weekend et pour seulement 1800$ US, vous pourrez vous prélasser dans la Marilyn Monroe Suite…

Roosevelt Hotel

Le El Capitan Theater est aussi un signe de rénovation réussie. Construit en 1926, ce théâtre a vécu la première du célèbre film Citizen Kane d’Orson Welles en 1941. Disney a rénové le théâtre et présente aujourd’hui des films de la compagnie. On y joue présentement Earth, un documentaire qui relate l’histoire de familles d’animaux qui doivent vivre avec les changements climatiques.

El Capitan

Aujourd’hui, une visite sur Hollywood Boulevard n’est rarement très longue… Outre le coin Highland et Hollywood Boulevard, je ne m’y aventurerais pas la nuit. C’est à cet endroit qu’on retrouve le célèbre Kodak Theater où se déroulent les Oscars chaque année, le Grauman’s Chinese Theater où sont immortalisées les empreintes des stars, les étoiles des célébrités et quelques fafouins qui jouent au superhéros sur le trottoir.

Chinese Theater

En se promenant au sud de Hollywood Boulevard, une balade en voiture sur Sunset est tout aussi intéressante. Vous traverserai les quartiers de Bel Air, Brentwood et Beverly Hills. Vous y verrez des Bentley, Lamborguini et autres belles voitures… disons hors de prix! Sunset vous mènera jusqu’à Santa Monica, là où l’océan Pacifique vous attend pour une trempette!

Vous aimez ce que vous lisez? Abonnez-vous à la liste de diffusion. Vous recevrez un courriel chaque fois qu’un nouvel article sera publié.