Halle Berry fait jaser au Québec

Ce matin, levée tôt sans cadran ni téléphone… j’avais une intuition – ou peut-être conditionné mon cerveau à se lever à 4h tapant!

La Presse met en une de son site web l’histoire du traitement de faveur d’Halle Berry à l’aéroport de Montréal. Avant même que j’ai les yeux réveillés et pas éblouis par la lumière de mon ordinateur, je remarque que LCN veut me parler. Alors que je suis au téléphone avec LCN, RDI aussi me téléphone! Bonne journée, il est 4h du matin.

Donc je parlerai de cette histoire à LCN ce matin à 7h35 et à RDI à 8h.

Par contre, je dois rectifier une chose… Je n’ai absolument rien contre Halle Berry, ni les stars de cinéma. Ce sont probablement des gens sympathiques vivant dans un autre monde que le mien! Je trouve simplement qu’une escorte par la POLICE de la Ville de Montréal me semble un peu exagérée. N’aurait-elle pas pu se faire escorter par un agent d’Air Canada ou de l’aéroport? Est-ce que la police n’a rien d’autre à faire à l’aéroport?

Je ne suis aucunement jalouse d’avoir fait la file contrairement à la famille de la star. C’était une journée cahotique à l’aéroport ce 4 janvier, probablement comme tous les jours depuis le 25 décembre. Je peux comprendre qu’une cohue aurait pu être créée à voir la star dans la file, mais la cohue de la sécurité était tout aussi intense, laissez-moi vous le dire.

Ce que je déplore c’était que nous étions dans le même vol au final et que nous sommes arrivés à l’heure du décollage (8h10) pour embarquer dans l’avion. Et les agents d’Air Canada n’étaient pas très contents que nous soyons en retard et on nous l’a laissé savoir…  

Une situation probablement commune dans les aéroports… mais je crois sincèrement que les stars de cinéma ne sont ni corps diplomatique ni chef d’état…

Traitement de star

Elles demandent d’être traitées comme n’importe quel autre humain. Les stars de cinéma, de la télé ou du sport demandent aux médias de respecter leur vie privée. Ça semble noble… jusqu’à ce qu’une de ces vedettes demandent des traitements de faveur.

Hier, alors que nous avons vécu une expérience un peu troublante d’attente démesurée à l’aéroport, nous avons vu Halle Berry, son chum Gabriel Aubry et sa petite fille se faire escorter par un policier de la Ville de Montréal jusqu’au début de la file d’immigration – où nous avons attendu pendant environ une heure.

C’est pas parce que la petite famille allait manquer son avion… nous aussi on s’en allait à Los Angeles! D’ailleurs, alors que nous sommes entrés dans l’avion à quelques minutes de l’heure du décollage, en sueur et encore troublés par une fouille manuelle… La petite famille était comfortablement assise au premier banc de la première classe.

Grâce à ce traitement de faveur de la police de Montréal, la famille a probablement pu déjeuner à l’aéroport, ce qu’on a pas eu le temps de faire!

Que ces personnes vivent dans un autre monde, aucune jalousie… Que ces personnes sortent de leur monde pour passer devant le monde ordinaire… je pourrais encore comprendre qu’elles ne veulent pas se faire photographier par les fans et devoir subir un chaos… Mais que ce soit la police qui les escorte… Ce ne sont pas des diplomates ni des chefs d’états…

Et vous? Vous croyez que c’est acceptable que les vedettes obtiennent des traitements différents à l’immigration et à la sécurité dans les aéroports?