Pour une bonne cause…

J’ai fait une expérience sur vous… Dernièrement sur mon blogue, j’ai annoncé une grosse, grosse nouvelle. Charles et moi seront parents dans moins de 6 mois.

Et j’ai propagé la grande nouvelle – sauf pour la famille proche – par les médias sociaux : Facebook, Twitter et mon blogue. Pourquoi? C’était une expérience 😉

Je voulais voir la vitesse de propagation d’une telle nouvelle et surtout à quelle point elle est captée par tous les « abonnés » qui lisent mon profil dans les médias sociaux.

J’ai trouvé cette expérience très intéressante, car encore près de trois semaines après la grande annonce, plusieurs personnes s’étonnent – principalement sur Facebook – de mes statuts de femme enceinte! Donc il semble qu’une nouvelle sur les médias sociaux n’arrivent pas à informer systématiquement comme certains le croient.

Les médias sociaux sont plutôt comme des amis circonstanciels, et si tu n’y es pas au moment où la chose se passe, l’information se perdra dans un flot de communications – pertinentes, mais pas toutes!

Bref, chers amis, j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop d’avoir fait cette expérience à votre insu.

En route vers Santa Monica

J’ai promis à mes abonnés sur Twitter que je les amènerais à la plage en cette veille de première tempête de neige à Montréal…

Je me rends à Santa Monica pour aller souper avec une amie, québécoise, elle aussi expatriée en Californie depuis peu. Laurence est ingénieure et travaille chez Johnson&Johnson près de l’aéroport. On s’est promis une soirée de filles: sushi et vin!

Donc voici pour mes amis Twitter, des photos de la route entre chez-moi et Santa Monica.

IMG_0414
Près de la base militaire de Point Mugu, à Oxnard, on retrouve des paysages magnifiques sur le bord de l'eau sans l'achalandage des plages plus au sud près de Los Angeles.

IMG_0415
Les vagues étaient assez grosses aujourd’hui. C’est d’ailleurs ce qu’annonçait le service de météorologie de Oxnard à cause de la tempête d’hier. Beaucoup d’eau s’est retrouvée dans l’océan en très peu de temps en plus du débit des vagues plus forts à l’automne.

IMG_0417
Juste avant la limite officielle de la municipalité de Malibu, les maisons commencent à s’aligner sur le bord de l’océan, cachant la plage et l’océan des automobilistes qui empruntent la PCH (Pacific Coastal Highway).
IMG_0420
Une autre rangée de maisons directement sur la plage de Malibu bloque la vue et l’accès à l’océan pour une grande partie de la route 1 qui longe la Californie du nord au sud.

IMG_0421
De chaque côté, on voit des maisons… D’ailleurs, pour les intéressés, certaines sont à vendre… Même en récession et avec un marché immobilier en chute libre, ces maisons sont vraiment très chères! Plusieurs sont aussi à louer pour une ou deux semaines, le temps de vacances de rêve à Malibu! À qui la chance!

IMG_0422
Moi c’est probablement la seule chose que je pourrais m’offrir dans le coin… Ces gens habitent des maisons mobiles mais ils ont un “pied-à-terre” à Malibu, ça se place bien dans une conversation 🙂
IMG_0424
Toujours à Malibu, mais presque rendu à Santa Monica, d’autres maisons sur pilotis me font rêver… Je prendrais bien un café sur la petite terrasse de la première maison… Ça serait même difficile de me décoller de là de toute la journée!
IMG_0426
Désolée pour la qualité de cette photo, je conduisais… Je sais… c’est aussi dangereux que de parler au téléphone… mais c’est pour votre bonheur que je risque ma vie! Voici la Getty Villa. C’était la demeure de M. Getty, le riche collectionneur d’oeuvres d’art qui a donné sa succession pour construire le Getty Center. En fait, le musée était dans sa maison privé au départ, jusqu’à ce qu’on construise le Getty Center. La Villa est aussi un musée aujourd’hui.
IMG_0427
Le dernier tournant avant d’entrer à Santa Monica. J’espère que vous avez fait bon voyage…

Si vous avez aimé cette aventure, proposez-moi d’autres endroits que vous aimeriez visiter à Los Angeles, j’irai les explorer pour vous.

Twitter et compagnie

Alors qu’une des plus grandes révolutions des 10 dernières années se déroulent dans un pays éloigné, ennemi numéro un des États-Unis, ici la couverture médiatique des élections en Iran se fait très discrète. Outre CNN qui est branché sur l’événement, les réseaux généralistes ne font que courte mention de ce qui s’y passe.

Un peu triste quand on pense que ce pays a une influence internationale très importante. L’axe du mal… c’est l’Iran qui le finance!!!

Une des meilleures façons de savoir ce qui se passe à partir des États-Unis c’est de se brancher à l’un de ces magnifiques outils de dernière technologie comme Twitter ou Facebook. D’ailleurs, Twitter, réseau social qui permet de suivre et d’être suivi par des millions de personnes, devait faire une mise à jour de son système cette semaine. Mais pour cause de situation de crise, on a décidé d’attendre la nuit à Téhéran pour faire cette mise à jour tellement le réseau est important dans la transmission de nouvelles de ce qui se passe en Iran.

L’impact de Twitter n’est plus à négliger, pour les journalistes et curieux car les nouvelles officielles tombent au compte-goutte. J’y suis d’ailleurs une nouvelle adepte, peut-être même devenue addict!

Pour en ajouter, le Time Magazine, dans sa publication du 15 juin, fait sa couverture avec un article sur l’influence de Twitter sur notre mode de vie et ce que l’innovation peut apporter. À  lire!