En route vers Santa Monica

J’ai promis à mes abonnés sur Twitter que je les amènerais à la plage en cette veille de première tempête de neige à Montréal…

Je me rends à Santa Monica pour aller souper avec une amie, québécoise, elle aussi expatriée en Californie depuis peu. Laurence est ingénieure et travaille chez Johnson&Johnson près de l’aéroport. On s’est promis une soirée de filles: sushi et vin!

Donc voici pour mes amis Twitter, des photos de la route entre chez-moi et Santa Monica.

IMG_0414
Près de la base militaire de Point Mugu, à Oxnard, on retrouve des paysages magnifiques sur le bord de l'eau sans l'achalandage des plages plus au sud près de Los Angeles.

IMG_0415
Les vagues étaient assez grosses aujourd’hui. C’est d’ailleurs ce qu’annonçait le service de météorologie de Oxnard à cause de la tempête d’hier. Beaucoup d’eau s’est retrouvée dans l’océan en très peu de temps en plus du débit des vagues plus forts à l’automne.

IMG_0417
Juste avant la limite officielle de la municipalité de Malibu, les maisons commencent à s’aligner sur le bord de l’océan, cachant la plage et l’océan des automobilistes qui empruntent la PCH (Pacific Coastal Highway).
IMG_0420
Une autre rangée de maisons directement sur la plage de Malibu bloque la vue et l’accès à l’océan pour une grande partie de la route 1 qui longe la Californie du nord au sud.

IMG_0421
De chaque côté, on voit des maisons… D’ailleurs, pour les intéressés, certaines sont à vendre… Même en récession et avec un marché immobilier en chute libre, ces maisons sont vraiment très chères! Plusieurs sont aussi à louer pour une ou deux semaines, le temps de vacances de rêve à Malibu! À qui la chance!

IMG_0422
Moi c’est probablement la seule chose que je pourrais m’offrir dans le coin… Ces gens habitent des maisons mobiles mais ils ont un “pied-à-terre” à Malibu, ça se place bien dans une conversation 🙂
IMG_0424
Toujours à Malibu, mais presque rendu à Santa Monica, d’autres maisons sur pilotis me font rêver… Je prendrais bien un café sur la petite terrasse de la première maison… Ça serait même difficile de me décoller de là de toute la journée!
IMG_0426
Désolée pour la qualité de cette photo, je conduisais… Je sais… c’est aussi dangereux que de parler au téléphone… mais c’est pour votre bonheur que je risque ma vie! Voici la Getty Villa. C’était la demeure de M. Getty, le riche collectionneur d’oeuvres d’art qui a donné sa succession pour construire le Getty Center. En fait, le musée était dans sa maison privé au départ, jusqu’à ce qu’on construise le Getty Center. La Villa est aussi un musée aujourd’hui.
IMG_0427
Le dernier tournant avant d’entrer à Santa Monica. J’espère que vous avez fait bon voyage…

Si vous avez aimé cette aventure, proposez-moi d’autres endroits que vous aimeriez visiter à Los Angeles, j’irai les explorer pour vous.

La vraie plage californienne

Dimanche dernier, nous avons décidé de profiter de la Californie… et quoi de mieux pour se mettre dans l’ambiance que d’aller à la plage pour voir du volleyball de plage professionnel!

Nous sommes allés au AVP Manhanttan Beach Open. Les gagnants de ce tournoi recevaient un petit magot de 34 000 $ et avaient leurs noms gravés sur le quai de Manhattan Beach. Une expérience typiquement californienne!

Tout a relativement bien commencé, avec un stationnement gratuit (incluant 10 minutes de marche, bof!). De très bonnes places dans les estrades… on était à 3 mètres de la limite du terrain, juste de l’autre côté de la publicité en plein centre du terrain. On avait notre pique-nique, de la crème solaire (vraiment nécessaire), de l’eau… Prêt pour une après-midi californienne! Mais le stade en pente empêchait le vent de la mer de nous rafraîchir… Disons qu’on a sué en masse! Et un chapeau aurait été intelligent… mais on avait pas pensé à ça. On vit maintenant avec un fond de tête rouge!

On a vu les demi-finales masculines, les démonstrations de volleyball de plage à six joueurs (chaotique) et les finales féminines et masculines. L’ambiance était survoltées… autant qu’une finale d’un match de hockey de la ligue junior majeur disons!

Pour vous mettre dans l’ambiance, voici une galerie photos. Merci à Charles pour ces magnifiques photos!

Newport Beach

Situé à quelques minutes au sud de Huntington Beach, Newport Beach est l’endroit où l’immobilier est le plus cher aux États-Unis. Oubliez les Hollywood Hills, Miami ou même Manhattan… Newport Beach est un dédale de canaux qui permet aux propritétés un accès à l’eau pour y mettre leur bateau, tout aussi extravagant que la maison. Moins connue, cette destination garde un charme d’une petite ville côtière, contrairement à Miami, beaucoup plus commerciale.

Nous y sommes allés lors de notre fin de semaine à Huntington Beach. La ville est dispercée en plusieurs presqu’îles et il est difficile de s’orienter sans GPS. Mais en se promenant un peu, alors que le soleil descent doucement sur l’eau… les paysages sont absolument paradisiaques.

La Californie à son meilleur

Vous voulez visiter la Californie… celle qu’on voit dans les films? Dirigez-vous vers Huntington Beach, dans le Orange County. C’est la Californie à son meilleur, celle qu’on imagine, celle qu’on voit dans les films, celle des plages, des beaux mecs et des chicks en bikini, celle où tout le monde est heureux, bronzé et coupé au couteau, celle où vous ne trouverez que des blancs, riches et bien habillés.

Ce fut un des weekends les plus amusants depuis notre arrivée ici, il y a maintenant trois mois et demi. Silvia et Patrick, un couple d’amis de Montréal, sont venus nous visiter pour quelques jours. Ils voulaient vivre la plage, nous avons donc déménagé nos pénates pour la fin de semaine au sud de Los Angeles, à Huntington Beach, AKA Surf City.

Des filets de volleyball sur la plage de sable blanc, une ambiance électrisante, et des vagues, les meilleures de la Californie. Bienvenue à Surf City, CA.

À 40 kilomètres au sud de Los Angeles, seul Huntington Beach s’est vu décerner le nom de Surf City. Avec ses treize kilomètres de plage, Huntington Beach remporte la palme du plus long bord de mer accessible de la côte ouest. Chaque année, de nombreux événements internationaux ont lieu dans cette ville de 200 000 habitants : U.S. Open of Surfing, AVP Pro Beach Volleyball, Surf City USA Marathon.

Arrivés samedi matin, on se promène sur Main Street pour un déjeuner copieux. Vers 11 heures, les terrasses de la Main sont remplies des fêtards du vendredi, tous à la recherche de la même chose, se remplir l’estomac avant de se diriger vers la plage. On a essayé un petit restaurant qui semblait bon, surtout qu’il était plein… mauvaise expérience culinaire…

La plage est peuplée de jeunes sportifs avec soit une planche de surf, un wakeboard ou un skateboard. Pour d’autres, c’est les rollerblades ou le volleyball, mais il y a de l’action. Avec la musique des Beach Boys en sourdine (provenant d’un bar à proximité), on se promène le long du quai qui entre dans l’eau.

Au large, les dauphins et les lions de mer viennent jouer avec les surfeurs qui se reposent sur leur planche, attendant LA vague.

Il fait chaud, et il faut boire pour s’hydrater. Direction le Savannah, un bar sur la promenade de la plage pour profiter du Happy Hour. Parce que Huntington Beach est le roi du Happy Hour, entre 14 heures et 21 heures, il est facile de trouver un bar qui offre une quelconque promotion pour étancher la soif. Pour ajouter à l’ambiance, les télévisions dans les bars présentent les prouesses de certains surfeurs.

Pour honorer un emblème du surf, on peut aller au Duke’s, un restaurant en l’honneur du surfer hawaiien Duke Paoa Kahanamoku. Situé sur la plage, ce restaurant possède un décor typiquement hawaiien.

Vers 16 heures, la plage se vide et les gens se dirigent vers Main Street où la fête se poursuit dans les nombreux bars qui peuplent cette rue très populaire de Huntington Beach. On a bien mangé, bien bu. C’était une fin de semaine digne d’un film d’Hollywood… La Californie à son meilleur!

Entre deux aventures

Ce fût une semaine assez intense… Ma soeur, son mari et ses deux enfants (3 ans et demi et un an) sont venus se faire dorer sous le soleil de la Californie.

Tout a commencé dimanche dernier. Ils sont arrivés au milieu de l’après-midi chaude et ensoleillée. Question de dégourdir les jambes des petits et de profiter du reste de la journée, la piscine de notre complexe était la meilleure option. Sous le soleil encore chaud mais descendant, on a jasé et Élyse (la vedette de Los Angeles de trois ans et demi) s’est lancée dans la pateaugeoire. François aussi a trempé ses pieds dans la piscine.

Pour les accueillir en Californie, nous leur avons servi… DU PORC pour souper! Mais personne ne peut résister à des côtes levées… même en temps de grippe porcine.

Pour ajouter à la thématique, le lendemain matin, nous sommes allés à la ferme, cueillir des fruits et des légumes. Underwood Family Farms près de Moorpark offre des jeux pour les enfants et une fermette avec chèvres, cochons, lamas, canards, vaches et chevaux. C’était une avant-midi très amusante et nous l’avons terminé en allant dans les champs. Le soleil commençait à brûler la peau lorsque nous sommes revenus à l’appartement. Un dîner rapide et la sieste… Même les adultes ont profité de ce moment de répit car François était sur le décalage et debout à 5h du matin.

Ensuite, de retour pour faire des splashs dans la piscine et quelques acrobaties au parc de jeux.

Le lendemain, Hollywood boulevard nous attendait. Mais avant, j’avais promis à ma soeur de l’amener à un entrepôt du magasin Children Place, son magasin de prédilection pour les vêtements pour enfants. Nous avons fait un arrêt de quelques minutes à la plage à 15 minutes des entrepôts de Camarillo qui n’étaient pas encore ouverts. Oxnard est une ville d’agriculture où les champs de fraises s’étendent à perte de vue. À la plage, le vent marin froid soufflait sur les dunes de sables. Les vagues se cassaient sur la rive avec un bruit assez fort pour couvrir nos voix.

Hollywood boulevard
Au Chinese Theater sur Hollywood Boulevard, là où les vedettes laissent leurs traces!

Après un dîner américain (macaroni au fromage pour les enfants!), Hollywood! Pour s’y rendre, il fallait prendre notre temps question de laisser les enfants reprendre des forces. Nous avons donc opté pour Mulholland Drive, une route panoramique longeant les montagnes qui bordent Hollywood. Le point culminant de cette route sinueuse, l’observatoire qui permet de voir le fameux signe d’Hollywood sur la montagne.

Nous sommes descendu sur Hollywood Boulevard pour rencontrer les mascottes… Snoopy, Spiderman, Superman, Shreck, même Elvis et Madonne étaient au rendez-vous. Mais Élyse est restée timide, même devant Jack, le pirate. Retour à l’appartement… pour une saucette dans la piscine avant souper. Élyse s’est déchaînée dans la piscine! Elle sait maintenant mettre sa tête sous l’eau et passer sous le spaghetti! Une amélioration assez incroyable en si peu de temps.

Mercredi allait être la journée la plus intense de toute la semaine… mais nous ignorions à quel point! Disneyland avec une princesse de trois ans et demi, c’est toute une aventure! La balade dans le château aux couloirs sombres de la Belle au bois dormant n’a pas été un succès. Élyse avait peur de la sorcière. Un tour de caroussel et un de Dumbo, il fallait manger dans le village de Mickey Mouse. Il faisait chaud, très chaud. Mais on a rencontré Mickey Mouse et Minnie Mouse dans leur maison à l’air climatisé! Dingo et Pluto y étaient aussi.

L’après-midi a passé très rapidement, visite des princesses (Cendrillon, Belle au bois dormant et Blanche-Neige). Il a fallu attendre longtemps pour voir les princesses et Élyse était très fatiguée. Ensuite, un manège de Nemo, un souper à la Nouvelle-Orléans, une cabane dans les arbres de Tarzan, un tour de bateau dans la jungle et finalement… LA PARADE!!! Élyse était survolté comme j’ai jamais vu un enfant. Elle criait Minnie Mouse comme si elle était dans un concert rock! Minnie Mouse est son idole et maintenant son amie!!

C’était une journée épuisante mais quand j’y repense, un sourire s’imprime sur mon visage. C’est un moment à mettre dans la boîte des moments précieux!

Jeudi, il fallait au moins faire un tour à la plage. À l’épicerie question de faire des provisions pour un picnic. Ensuite, directement Malibu Canyon, une route sinueuse qui traverse les montagnes de Santa Monica par le parc national de Malibu Creek. La vue des montagnes parsemés de sauge et de romarin sauvages est impressionnante, tout comme l’issue de cette route près du campus de l’université Pepperdine, juché sur une montagne donnant sur l’océan Pacifique.

Santa Monica Pier
Le Santa Monica Pier est un endroit très prisé par les familles pour son ambiance convivale et ses nombreuses attractions pour tous les âges.

Balade sur la route Costal One jusqu’à Santa Monica, une des plages les plus populaires de Los Angeles. Cynthia était à la chasse aux lifeguards d’Alerte à Malibu, Nelson cherchait Pamela alors que François mangeait du sable et Élyse faisait des châteaux de sable avec matante! On a mangé des sandwichs croquants (de sable), on s’est baigné (brièvement car l’eau est froide) et on est retourné à la maison par Topanga Canyon, une autre route panoramique à travers les montagnes. De retour à la maison… pour une saucette dans la piscine!

Vendredi, c’était le départ pour… San de Diego. L’ émission préférée d’Élyse étant Dora et Diego… Trois heures sur la route pour arriver finalement à San Diego. Arrivés à l’hôtel, François a décidé de faire ses premiers pas… un moment spécial… Il était si fier! Le plan de la fin de semaine: samedi: le zoo et dimanche: Seaworld. Une grosse fin de semaine!

Samedi matin, levé tôt pour arriver à l’ouverture du zoo. Il n’y avait presque personne toute la journée. Nous avons pu voir tout ce que nous voulions.

la mouche françois

perroquet

tigre

ours scolaire
Photo d'un ours scolaire, comme dit Élyse

zèbre

gorille

paon

Mais juste en sortant, on a vu le village espagnol et d’autres attractions… Mais les enfants dormaient déjà! Il fallait faire un tour de voiture pour les laisser dormir. On a visité la côte et le port, ensuite la vieille ville et les belles maisons! Pour souper… Red Lobster! Un classique retrouvé de notre enfance. Et les petits pains sont toujours aussi bons!

Finalement, le Seaworld. Les aquariums pleins de poissons de Nemo, les tortues, les flamands roses, les loutres et les phoques (très drôle de dire PHOQUES aux États-Unis avec une petite fille de 3 ans!!!) et sans oublier les épaulards et les dauphins. D’ailleurs, les dauphins ont réussi à nous mouiller… et Élyse a trouvé ça très drôle! On a joué dans les manèges et Élyse a couru dans les jeux d’eau pour se rendre compte après qu’elle était toute mouillée et qu’elle voulait se changer!!!

Nemo

Le paradis

Shamu
Shamu, l'épaulard vedette du Seaworld
vague
Les dauphins arrosent la foule qui en redemandent!

phoque

aquarium
Même les plus petits aiment les couleurs des poissons tropicaux!

De toute façon, c’était déjà le temps de quitter San de Diego pour retourner à Moorpark. Les enfants étaient tellement épuisés qu’on a fait le trois heures de route dans la tranquilité des souffles réguliers! Un souper rapide et c’était le temps pour la petite famille de faire les valises…

Une semaine intense mais remplie de beaux souvenirs. Merci Cynthia, Nelson, Élyse et François pour ses moments mémorables!

Je suis entre deux aventures car dès mercredi, je m’envole pour Las Vegas, retrouver une amie journaliste, Cécile, qui viendra me visiter pour le weekend! D’autres aventures à raconter bientôt, mais faudra être patient pour les photos!