Twitter et compagnie

Alors qu’une des plus grandes révolutions des 10 dernières années se déroulent dans un pays éloigné, ennemi numéro un des États-Unis, ici la couverture médiatique des élections en Iran se fait très discrète. Outre CNN qui est branché sur l’événement, les réseaux généralistes ne font que courte mention de ce qui s’y passe.

Un peu triste quand on pense que ce pays a une influence internationale très importante. L’axe du mal… c’est l’Iran qui le finance!!!

Une des meilleures façons de savoir ce qui se passe à partir des États-Unis c’est de se brancher à l’un de ces magnifiques outils de dernière technologie comme Twitter ou Facebook. D’ailleurs, Twitter, réseau social qui permet de suivre et d’être suivi par des millions de personnes, devait faire une mise à jour de son système cette semaine. Mais pour cause de situation de crise, on a décidé d’attendre la nuit à Téhéran pour faire cette mise à jour tellement le réseau est important dans la transmission de nouvelles de ce qui se passe en Iran.

L’impact de Twitter n’est plus à négliger, pour les journalistes et curieux car les nouvelles officielles tombent au compte-goutte. J’y suis d’ailleurs une nouvelle adepte, peut-être même devenue addict!

Pour en ajouter, le Time Magazine, dans sa publication du 15 juin, fait sa couverture avec un article sur l’influence de Twitter sur notre mode de vie et ce que l’innovation peut apporter. À  lire!

Publicités