Des feux pour Thanksgiving?

Les vents du désert soufflent aujourd’hui sur le sud de la Californie. À quelques jours d’une des plus grosses fêtes de l’année aux États-Unis, le niveau d’alerte pour les feux de forêts grimpe.

On prévoit des températures chaudes et sèches avec des vents forts pour les prochains jours, des éléments instigateurs de feux de broussailles ici en Californie. Les températures au-dessus des normales, entre 25 et 30 degrés Celcius, contribuent à  l’inquiétude des feux pendant la fin de semaine de Thanksgiving.

Le National Weather Service a émis un avertissement de vents violents, avec des rafales de près de 90 km/h, pour la grande région métropolitaine de Los Angeles, incluant le centre-ville de Los Angeles, les collines d’Hollywood, les montagnes de San Gabriel (dont le Mont Wilson), les montagnes de Santa Monica (derrière Malibu) et les vallées de San Fernando et de Santa Clarita. Toutes ces régions ont vécu des moments critiques de feux de broussailles dans les dernières années.

Ce matin, à Moorpark, le vent chaud du désert souffle… Tous les éléments sont réunis pour allumer ces feux. La vigilance des randonneurs et des campeurs doit être renforcée alors que nombreux se retrouveront dans les montagnes pour profiter des quatre jours de congés de Thanksgiving…

Ce que je trouve bizarre c’est que les médias ne font pas plus de prévention concernant ces alertes. Une seule cigarette jetée par le fenêtre d’une voiture peut allumer un feu de l’envergure de celui du Station Fire, en septembre dernier. Dommage que les médias parlent du problème lorsque le feu ravage les broussailles plutôt que de lancer un avis de vigilance lorsqu’il est encore temps. Mais ça fait de la bien meilleure télé avec les flammes qui lèchent les maisons…

Changement de température

Palm Springs, dimanche 17h.

chaud

Nous avons marché dans le désert pendant quelques heures question de voir le plus gros oasis de palmiers au monde… Encore salés de transpiration et après s’être ravitaillés de pizza dans un restaurant plus ou moins invitant, il fallait mettre le cap vers Moorpark.

En moins de trois heures, la température a chuté radicalement… de 20 degrés. Entre 20 degrés et 0 degrés, c’est cruel direz-vous. Mais entre 40 degrés dans le désert de Palm Springs et le 20 degrés nuageux de Moorpark… on a eu froid en débarquant de la voiture.

Je sais, je sais, vous me direz que le 20 degrés nuageux de Moorpark ferait bien votre affaire…

À suivre… des photos de Palm Springs et description de cette aventure d’une fin de semaine!

Vous voulez être les premiers à voir ces photos? Abonnez-vous à la liste de diffusion. Vous recevrez un courriel chaque fois qu’un nouvel article sera publié.