Doute, doute et redoute

Bien que le doute sur chaque geste de la vie quotienne débute pendant la grossesse, je n’ai jamais autant douté de mes capacités à accomplir quelque chose…

L’allaitement n’est pas chose facile, tout comme affronter les « solutions miracles » et les « conseils » de tous et chacun.

« Moi ça s’est passé comme ça… »

« Moi j’ai fait ça… »

« Tu devrais faire ça… »

« As-tu pensé à ça… »

Comme je le mentionnais dans la charte du respect de la femme enceinte, mêlez-vous donc de vos affaires! Si j’ai besoin de conseils, je suis encore saine d’esprit pour le demander aux ressources que je voudrai bien le faire.

Autrement, c’est de l’encouragement et du réconfort dont j’ai besoin et non d’une multitude de « solutions » qui n’en sont pas vraiment…

Je pourrais d’ailleurs sortir quelques règles d’or du respect de la femme qui allaite:

1. Ma production de lait ou l’état de mes seins ne devraient pas faire partie de conversations publiques à table ou au téléphone… et surtout pas lorsque je n’y suis pas mais que j’entends. C’est gênant, embarrassant, et surtout très inconfortable. C’est comme si on vous demandait messieurs : « Pis comment elle va ta quéquette? » Malaise :S

2. On comprend que vous voulez souhaiter la bienvenue à notre petit amour… On est bien contents de vous voir… Mais juste une heure à la fois!

3. Les histoires d’allaitement des autres ne m’intéresse pas. Ne pas raconter à moins que je demande ou que ce soit pertinent pour m’encourager.

4. Quand on entre dans une maison où se trouve un nouveau-né, c’est pas un bar… on baisse le ton et on limite les bruits.

5. Si on ne répond pas au téléphone, rappelez pas jusqu’à ce qu’on réponde… Si on ne répond pas, c’est qu’on est occupé. On a l’afficheur, on va vous rappeler quand on va être disponible.

6. Vous êtes bien gentils de nous envoyer vos voeux de bonheur et de félicitations par courriel, on apprécie… Mais fâchez-vous pas si on ne répond pas dans l’heure qui suit… on a des priorités à gérer!

Encore une fois, si vous avez d’autres règles d’or à ajouter, ne soyez pas gênés! J’adore vous lire 😉

Publicités

Une réflexion sur “Doute, doute et redoute

  1. D’abord félicitations! Si ta petite est née, ça veut dire que la mienne s’en vient (un peu beaucoup) bientôt

    J’ajouterais quelque chose du genre (c’est quelque chose que j’appréhende beaucoup)

    « On sait que ce que vous voulez, c’est voir le bébé. Toutefois, si ce que vous voulez, c’est « nous aider », laissez-nous s’occuper du bébé. Il y a sans doute un lave-vaisselle à vider, une brassée de lavage à démarrer, deux beaux-fils à divertir, des courses à faire, et tout et tout. Ne vous sentez pas « drôlement utile » si vous insistez pour changer une couche.

Les commentaires sont fermés.