Quand bébé dort, maman dort…

Beau concept… sur papier!

Je suis certaine que la personne qui a inventée ce concept était un homme qui n’a aucune idée de ce que c’est d’avoir un nouveau-né à la maison et d’allaiter! Ça certainement pas dû être inventé par une maman car en pratique c’est beaucoup plus compliqué à appliquer.

Si j’allaite aux deux heures comme recommandé pour les bébés de petit poids et que les têtées durent une heure, ça me laisse une heure toutes les deux heures pour :

Manger, aller aux toilettes, prendre une douche, prendre l’air quelques minutes pour éviter le post-partum, tirer mon lait pour augmenter la lactation et dormir… Sans compter les autres tâches dites « secondaires » comme discuter avec mon mari, dire bonjour aux gens qui viennent voir le bébé, donner des nouvelles à la famille, garder ma santé mentale en écrivant sur ce blogue, et une chose dont j’ai oublié totalement le but… relaxer!

En plus, notre merveilleux gouvernement suggère (à travers son guide Mieux Vivre avec Son Enfant) de ne pas dormir avec bébé, surtout quand on est très fatiguée. Santé Canada suggère également de ne pas faire de cododo. Par contre, on recommande de faire le plus possible de peau à peau pour aider à l’attachement et à l’allaitement… Heille les comiques! Quand est-ce que vous voulez que je fasse ça?

Pendant l’allaitement, soit, mais il faut quand même que le bébé soit habillé pour pouvoir le déposer quelques minutes entre les boires!

Vous voyez bien que les magnifiques recommandations de notre merveilleux gouvernement n’ont encore aucun sens et sont complètement déconnectées de la réalité!

Vous me direz que c’est pas nouveau… AMEN!

Publicités

3 réflexions sur “Quand bébé dort, maman dort…

  1. Bonjour à la nouvelle maman,

    C’est ce qu’il faut faire de dormir en même temps que bébé, lorsque l’horaire le permet, surtout lorsque la maman est fatiguée.

  2. Je compatis. J’ai connu ça allaiter une heure sur deux. Pas parce que j’avais un bébé de petit poids, mais bien parce que j’avais un bébé très grand donc il avait un gros appétit. C’est vraiment pénible.
    Ma mère dit toujours (et elle a bien raison): «avec les enfants, on fait ce qu’on peut, pas ce qu’on veut». 😀

Les commentaires sont fermés.