Maison à vendre?

Depuis mon arrivée en Californie, la récession a fait son chemin… concrètement et dans toutes les classes de la société.

Le principal indice: les maisons à vendre! Même dans les quartiers les plus cossus de Los Angeles, comme Beverly Hills, Brentwood et Bel Air, les pancartes de maisons à vendre se multiplient chaque fois qu’on s’y rend. Le bourbier dans lequel s’est foutu les États-Unis touchent donc aussi les riches!

Comme l’indique le L.A. Times, le coût des maisons en Californie du sud a chuté de 51% en avril. La dégringolade de près de 250 000 $ US pour le prix médian des maisons démontre à quel point l’immobilier prend une débarque. Dans la grande région de Los Angeles, avril était le septième mois consécutif où la majorité des ventes de maisons étaient des reprises des banques.

Les grands gagnants des États-Unis? Les situations en Californie et en Floride sont, selon Bloomberg, les plus inquiétantes.

Et qui sont les plus heureux de cette histoire? Des gens qui attendaient et économisaient pour acheter une maison. En Californie, le coût de la vie élevé empêchaient de nombreux foyers d’accéder à la propriété. Mais maintenant, tout est possible. Et les banques en profitent pour lancer le message aux consommateurs. De nombreuses pubs à la télévision nous bombardent de slogans du genre « C’est le temps d’acheter »! Les agents immobiliers encaissent des pertes soit mais espèrent un rebondissement dans l’immobilier résidentiel.

Publicités

Une réflexion sur “Maison à vendre?

Les commentaires sont fermés.