Un consulat chinois libre

Une visite sur la petite rue Shatto au centre-ville de L.A. semble bien anodine. Le quartier chinois à quelques rues, la majorité des piétons ne parlent pas anglais au téléphone.

Paisible rue s’ouvrant sur un parc… où le consulat chinois a élu domicile. Et quelle a été ma surprise de constater des protestataires devant le consulat. Des banderoles jaunes écrites en rouge scandent : Falun Dafa is God, Stop Persecuting Falun Gong.

C’est connu, le mouvement Falun Gong, (discipline spirituelle repose sur des enseignements de méditation et sur la compassion) n’est pas le bienvenue en Chine. Après s’être opposé au Parti Communiste dans les années 1990, les membres du Falun Gong ont subi la répression et vivent toujours dans la peur de la torture ou pire d’un séjour en prison.

C’était toute une surprise de voir ces affiches de chaque côté de la rue avec comme arrière plan, le drapeau de la Chine battant au vent. Dommage que la caméra n’ait pu capter ce moment… Nous y retournerons!

Advertisements