Des paysages paradisiaques à Big Sur

Voici enfin les photos que vous attendiez!

La deuxième journée de notre fuite de la Thanksgiving dans la région de Big Sur, près Monterey en Californie, nous étions plutôt du genre à flâner… moins randonnée!

On nous avait parlé de Pfeiffer Burns State Park, un autre parc avec des paysages intéressants et une chute de 80 pieds se jetant dans l’océan… Bon faut dire que les Américains s’extase sur une petite rigole qui tombe d’une falaise… mais tout autour c’était magnifique…

 DSC_5538 DSC_5616DSC_5476DSC_5600 

À quelques mètres de ces magnifiques falaises se trouve un camping… Il faut être DSC_5653prêt à transporter ses trucs dans des petits sentiers car aucune voiture ne peut accéder à cet endroit… Mais là, j’étais vraiment impressionnée et je veux retourner à ce camping… LA PAIX!! Pas comme notre camping bruyant à Big Sur… Seul le bruit des vagues et le vent dans les arbres pour nous bercer… Ça semble vraiment le meilleur endroit sur terre… sauf que c’est pas chaud avec le vent du Pacifique… Apportez-vous une p’tite laine 🙂

Même si on aurait bien aimé rester à ce parc… il était trop tôt pour diner, alors on s’est dirigé vers un autre endroit proposé dans les guides… Sand Dollar Beach. Cette plage est la plus longue dans la région de Big Sur. Avec ses falaises et ses rochers, elle est caché et semble perdue dans une anse où les vagues dépassent la hauteur d’un homme. D’ailleurs, cette plage est très populaire auprès des surfeurs (avec un wetsuit).

DSC_5701On a picniqué sur les rochers, après m’être fait aspergée par une vague un peu trop forte que je n’avais pas vu venir…

DSC_5681L’océan était vraiment déchaîné et on se disait que ce devait être très dangereux voire même impossible de surfer dans ces conditions.

DSC_5780Quelques minutes plus tard, des surfers s’installaient pour leur baignade. Même à la nage, je n’y serais pas allée… je suis peut-être trop chicken finalement même si je sais très bien nager.

DSC_5707Sand Dollar Beach n’a pas pris son nom dans une boîte de Cracker Jack… C’est que le sable a une couleur verdâtre… la couleur de la jade. Partout sur la plage, on retrouve des roches incrustées de cette pierre précieuse, ce qui donne à la plage un halo vert. 

DSC_5733Si vous passez par là, je vous encourage fortement à vous arrêter, au moins pour le picnic. Vous ne voudrez plus quitter!

Finalement, il fallait se trouve THE SPOT pour le coucher de soleil… Parce qu’il se couche tôt M. Soleil, même s’il fait beau! Vers 16h, les couleurs orangées enrobaient déjà le soleil qui s’étirait tranquillement vers l’océan. Un phare, construit en 1889 et juché sur une roche volcanique, se dresse sur le Point Sur State Historic Park. Les quatre gardiens du phare et leurs familles ont habité cette presqu’île jusqu’en 1974, jusqu’à ce que le phare ne devienne automatisé. Les maisons et les bureaux sont maintenant ouverts au public, il est d’ailleurs possible de faire une visite guidée quelques fois par semaine.

DSC_5858À ce endroit, le coucher de soleil était vraiment à son meilleur…

Publicités

Une réflexion sur “Des paysages paradisiaques à Big Sur

Les commentaires sont fermés.