Way to go Lakers!

C’est la parade victorieuse des Lakers ce matin. Une parade qui a coûté deux millions de dollars alors que l’état est dans le trou. Mais c’est pas grave car la ville de Los Angeles n’a pas déboursé un sou. On a trouvé des fonds privés pour financer la parade. On est pas capable de trouver de l’argent pour l’éducation des enfants ou pire de l’argent pour des soins médicaux pour les moins fortunés. On coupe dans les services publics et mais aujourd’hui on va fêter en grand à Los Angeles avec des fermetures de rues et une mobilisation monstre des services d’urgence (police, ambulance, pompiers).

Des milliers de fans ont déjà envahi le centre-ville de Los Angeles, plusieurs heures avant le début de la parade, prévue pour 11 heures local, soit 14 heures à Montréal. J’ai pensé me rendre au centre-ville mais quand j’ai vu aux nouvelles à 7h30 ce matin le nombre de personnes déjà sur place… bof l’envie de me retrouver dans une foule d’Américains est soudainement disparue! Surtout qu’on peut s’attendre à du grabuge.

Lors de la victoire des Lakers en finale contre les Magic de Orlando, le centre-ville, autour du célèbre Staples Center, s’est transformé en champ de bataille… Mmmm ça me rappelle la nuit du 22 avril 2008 alors que les fans du Canadien ont envahi les rues de Montréal pour démontrer leur appréciation de la victoire de leur club de hockey… en saccageant le centre-ville et causant des dommages s’élevant à 500 000$. Et faut dire qu’on était loin d’avoir la coupe 😉

Des dizaines d’arrestations, du saccage dans les commerces aux abords du Staples Center, 12 voitures du LAPD ont été endommagés, huit policiers ont été blessés… Décidément, les Angelinos ont fêté en grand! Intéressant l’article d’un journaliste du L.A. Times qui dit que le centre-ville n’est pas fait pour avoir de belles choses…

Parce que le centre-ville se refait une beauté depuis quelques années. L.A. Live est un complexe de divertissement près du Staples Center… mais il a subi quelques blessures lors de la démonstration d’amour des fans desLakers lundi dernier.

Finalement, une foule de Canadiens n’est pas si différent d’une foule d’Américains… Des fans, ce sont des fans, jusqu’au bout des ongles. Et quand des fans sont contents, vous avez intérêt à vous tasser. Dans le fond, c’est pour ça que je ne suis pas allée au centre-ville ce matin… Je ne suis pas assez fan des Lakers pour me lever à 5 heures pour aller attendre sur le coin d’une rue avec des étrangers dans le but de voir un char allégorique plein d’athlètes et peut-être finir piétinée dans une rue de Los Angeless…

Publicités