Visite dans le désert

Pour le long weekend de Pâques, nous avons décidé de se rendre à Vice City, Las Vegas!

En partant le vendredi après dîner, nous avions le temps de nous rendre à l’entrée du désert de Mojave (le plus grand désert de Californie) où il y a une petite ville du nom de Barstow. Pas qu’il y ait quelque chose de particulier à voir dans ce secteur mais plus parce que c’est à mi-chemin et que je voulais voir le désert, comme je n’avais jamais vu ce phénomène de la nature.

Barstow est une ville florissante lors de la construction du chemin de fer qui reliait Santa Fe à Los Angeles. C’est une ville du Far West comme on les aime, avec la rue principale où se côtoient de nombreux Liquor Store, des dinners et des tavernes. Avec les néons défraîchis des motels, on sent vraiment que la ville vécue des jours plus heureux…

Barstow a aussi été une ville très importante alors que la route 66 (la première route pavée qui reliait Chicago à Los Angeles construite dans les années 1930) amenait de nombreux touristes et aussi bien des gens qui espéraient trouver une vie meilleure à l’ouest. D’ailleurs, la route 66 traverse le centre-ville de Barstow. Or, cette route ne représente maintenant que des parcelles de route, parfois seul indice que l’humain a laissé, d’autres fois tout simplement abandonnées.

route 66

À Newberry Springs, à quelques minutes de Barstow, se cache une institution… en plein milieu du désert… Le Bagdad Café. Ça été une visite fascinante de visiter l’endroit où le film du même nom a été tourné en 1988. Cette rencontre avec la propriétaire est d’ailleurs une histoire à suivre dans le Chatelaine dans les prochains mois.

Bagdad Café

Avec de quitter pour Las Vegas le samedi matin, nous avions une autre visite… Qui dit désert, dit ville fantôme. certains endroits de la route 66 montrent d’ailleurs que les environs ont connus des jours meilleurs…

station gaz

Calico était une de ces villes florissantes lors que de l’argent a été découvert dans ses montagnes du désert de Mojave, à moins de 20 km de Barstow. En 1886, la ville comptait 1200 habitants, 22 saloons et un quartier chinois! Cette ville a été abandonnée de ses habitants au moment où le prix de l’argent a chuté si bas qu’il n’était plus rentable de l’extraire. Dès le début du XXe siècle, il ne restait que quelques familles. Aujourd’hui, Calico revit ses moments glorieux. On a reconstruit certains édifices et préservé d’autres selon l’architecture de la ruée vers l’or (et autres métaux précieux). C’est une visite au pays de Lucky Luke, aussi fascinant qu’éducatif.

Sur la photo, l’école du village de Calico

école Calico

Prochain arrêt, Las Vegas!

Publicités

2 réflexions sur “Visite dans le désert

  1. Wow.. ton photographe amateur est de plus en plus professionnel! Lâche pas mon Charlotte! 😉

  2. J’aime beaucoup cette image d’un petit ponceau avec une si jolie chaumière en arrière-plan!

Les commentaires sont fermés.