L’autisme causé par les vaccins: une fraude

J’ai planché très fort sur un article l’automne dernier. Il vient tout juste d’être publié dans l’Actualité pharmaceutique, magazine destiné aux pharmaciens… en fait il fait la Une!

Quand j’étais enceinte, j’ai pris un cours d’aqua-bédaine dans un centre sportif public. Premier cours, on remet des échantillons de toutes sortes (couches, biberons, savon, suces, lingettes… name it!) que les entreprises ont soigneusement préparé pour les futures mamans qui deviendront de grandes consommatrices. Et avec tout ça, il y avait de la documentation… dont un article sur le lien entre l’autisme et la vaccination contre la rougeole. Mon instinct de journaliste scientifique a mordu… pour apprendre, quelques mois plus tard, que la seule recherche scientifique, publié dans le réputé journal médical britannique The Lancet, prouvant un lien entre l’autisme et les vaccins était une fraude MO-NU-MEN-TA-LE!

Ma soeur, pharmacienne, s’inquiétait aussi de la chute du taux de vaccination… Et c’est en revenant de mon congé de maternité que je me suis empressée de proposer cet article à l’Actualité pharmaceutique.

Et voilà, quelques mois plus tard, le fruit de mon travail. Un long travail de recherche pour compiler beaucoup de données et pour éviter les écueils de la subjectivité.

Mon reportage de l’Actualité pharmaceutique : Le scandale du Dr Wakefield rappelle l’histoire, les faits reprochés et des réactions d’experts du Québec. Bonne lecture!

Vacciner les joueurs du Canadien?

Aujourd’hui, un débat s’organisait dans La Presse entre les journalistes Patrick Lagacé et Réjean Tremblay sur la vaccination des joueurs du Canada… Je ne crois même pas qu’il devrait y avoir un débat. Les joueurs de hockey, généralement en bonne santé, devraient attendre, comme les autres, l’arrivée des doses pour la population en générale.

Dans l’argumentaire de Réjean Tremblay, qui croit que les hockeyeurs devraient se faire vacciner en priorité, il manquait quelques éléments essentiels… 

Il dit que l’organisation du Canadien devrait aller chercher les doses de vaccins aux États-Unis où on peut se faire vacciner dans n’importe quel Walgreens pour 20$.

Premièrement, il est impossible de se faire vacciner contre la grippe H1N1 dans tous les Walgreens du pays. Le vaccin de la grippe saisonnière y est facilement accessible, mais pas celui contre la grippe H1N1.
 
Aux États-Unis comme au Québec, les doses de vaccins contre le H1N1 tardent à répondre à la demande… Ainsi, en Californie, on ne sera pas capable de vacciner toutes les personnes À RISQUE d’ici la fin décembre, comme le mentionnait le Los Angeles Times hier. 

On y fait la file pendant des heures pour être vacciné et même les personnes qui sont assurés par des assureurs privés ne peuvent obtenir les doses de vaccin demandées pour leur famille. Le système de santé privé aux États-Unis n’accélère pas la conception des doses vaccins. C’est que le virus de la grippe H1N1 ne grandit pas aussi rapidement dans les oeufs (endroits où on fait grandir le virus pour l’extraire et le mettre dans le vaccin) que le virus de la grippe saisonnière. Le virus de la grippe H1N1 ne se comporte pas de la même façon que les autres virus et c’est ce qui entraîne la situation présente du manque de doses, partout en Amérique du Nord.
 
En tant que société, seriez-vous capable d’être pour la vaccination des joueurs de hockey professionnels devant une femme enceinte américaine ou encore un enfant de moins de 5 ans? Est-ce qu’on pourrait dire à ces personnes à risque qu’elles ne peuvent se faire vacciner parce qu’une équipe de hockey canadienne vient de prendre leurs doses afin que la mascarade du hockey continue…

Je suis une fan du Canadien… plus que bien des Québécois… D’ailleurs, j’ai fait une heure et demi de voiture pour aller dans un bar du sud de Los Angeles pour regarder le match Canadien-Rangers la semaine dernière dans un bar qui diffusait le match sur grands écrans. J’ai fait le vol Montréal-Los Angeles il y a deux ans pour aller voir jouer le Canadien à Los Angeles dans la pire tempête de neige de la décennie…
 
Mais je dois dire qu’aujourd’hui, l’opinion de Réjean Tremblay me déçoit parce qu’on parle de personnes qui risquent de souffrir de complications importantes si elles attrapent la grippe. Les joueurs de hockey vivent dans la promiscuité soit… Mais quand ils voyagent, ils sont souvent dans des avions nolisés dont pas avec d’autres personnes et ce sont des personnes en forme qui ne devraient pas se faire vacciner en priorité. 

Et vous, croyez-vous qu’on devrait faire vacciner les athlètes professionnels avant la population à risque, comme c’est arrivé à Calgary et à Toronto?