Nouveau projet radio

La radio me manquait…

J’en ai fait pour CIBL en tant que lectrice de nouvelles et comme animatrice d’une émission de santé pendant l’été 2007, Montréal en santé.

Plus récemment, j’ai été recherchiste à l’émission C’est bien meilleur le matin à la Première Chaîne de Radio-Canada. J’ai pu voir les moyens pour produire l’émission du matin la plus écoutée à Montréal (toujours en bataille contre Paul Arcand).

Encore plus récemment, j’ai fait un stage d’un mois à l’émission Les Années Lumière à la Première Chaine de Radio-Canada, dans le cadre de la Bourse Fernand-Seguin. Une expérience que j’ai d’ailleurs adoré.

Avec tout ça, et les collaborations à la radio de Radio-Canada et d’autres stations partout au Québec en lien avec la mort de Michael Jackson, les feux de forêt à Los Angeles et Halle Berry à l’aéroport Trudeau, l’envie de sauter dans un projet radio était de plus en plus forte.

C’est pourquoi je vous annonce aujourd’hui qu’un projet prend forme depuis quelques semaines déjà… Je voulais permettre à l’animateur Bruno Tuzet, un Québécois qui vit en Californie, de prendre possession de son show et à moi de m’adapter à ma collaboration avant de vous l’annoncer officiellement.

The French Connection est une émission de radio diffusée localement dans Orange County mais aussi sur le web. L’émission se veut une connection entre les francophones et la Californie. Chaque semaine (ou presque), j’y tiendrai une chronique, disons Actualités…

J’ai rencontré Bruno Tuzet par hasard en mangeant de la poutine dans un restaurant canadien de Redondo Beach – Redondo Beach Café où on peut regarder les matchs du Canadien. J’ignorais son projet. Quelques mois après notre rencontre, il me contacte pour me demander si faire de la radio pouvait m’intéresser. Et comme vous me connaissez, j’ai sauté sur l’occasion! Je sais que tu lis Bruno, merci pour cette belle opportunité!

Alors me voici à la radio en Californie les vendredis entre 6 pm et 7 pm (heure du Pacifique) – 9 pm et 10 pm pour les gens du Québec. Soyez indulgents, c’est encore un « work in progress » 🙂

Vous pouvez écoutez l’émission en direct sur le web ou en baladodiffusion.

Cette semaine, il sera question Grammys avec peut-être un invité surprise… à surveiller!

Entendu dans l'autobus

Je suis de retour à Montréal pour quelques jours. Pour bien me reconnecter avec ma ville d’adoption, quoi de mieux que les transports en commun…

Hier dans l’autobus parcourant le centre-ville de Montréal vers Côte-des-Neiges, je me suis amusée à écouter des bribes de conversation. C’était la fin des classes, beaucoup d’adolescents s’entassaient dans l’autobus… J’avais vraiment l’impression qu’ils s’entassaient sur moi, assise sur un de ces sièges seuls…

Deux jeunes filles entrent dans l’autobus. Habillées de leur costume d’écolières, elles ne devaient pas avoir plus de 16 ou17 ans. Ces jeunes tenaient une conversation plutôt incompréhensible, mélangeant le français et l’anglais parsemant leur discussion de « fuckin’ nice » et de « comme genre ». Un beau mélange de la culture montréalaise.

Ce qui m’a fait drôlement sourire c’est d’entendre, au même moment, une autre conversation. Deux jeunes garçons, un peu plus jeunes que les filles, aussi en costume d’écoliers, s’inquiétaient de leur devoir d’anglais… « 100 mots c’est pas long, t’as juste à l’écrire en français et tu le mets dans Google Traduction. »

Alors qu’à quelques pouces de là, deux jeunes filles peinent à enfiler deux mots en français correctement sans en ajouter un anglais, deux jeunes garçons n’arrivent pas à se motiver pour écrire 100 mots en anglais…

Quel paradoxe montréalais!