Sortir des sentiers battus

Parfois, il faut sortir des sentiers battus pour découvrir des petits bijoux… Ce fût sous ce signe que les premières journées de notre périble au Bas-Saint-Laurent pour le guide Ulysse s’est dessiné.

Après avoir visité Saint-Pacôme et sa magnifique auberge dans le presbytère, nous avons passé la nuit dans un gîte à La Pocatière. Un gîte où les gens sont si passionnés par l’art de recevoir qu’on s’y sent à la maison. Les propriétaires du gîte La Chevrière nous reçoivent comme si on était de la famille.

Avec Louise qui expose ses toiles dans un petit salon au deuxième étage, et les magnifiques antiquités bretonnes qui garnissent la maison, on y retrouve calme et tranquilité; loin de la mer soit, mais avec un paysage qui vaut le détour!

Il faut oser sortir de la route qui longe la mer. La beauté se cache parfois à des endroits plus discrets…

Publié par Mariève Paradis

Fille de mots, passionnée de plein air et mère de 2 tannants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :