Welcome to… Neverland!

Décidément, Michael Jackson ne voulait pas vieillir… il avait de syndrome de Peter Pan jusqu’au bout des ongles. À son ranch de Neverland, près de Santa Barbara, les admirateurs venaient en grand nombre en ce 4 juillet – Fête de l’indépendance – pour rendre hommage à leur idole. C’était l’endroit le plus personnel de tous ceux que j’ai visité pour l’histoire de Michael Jackson. En arrivant, un monsieur jouait « We are the world » à la flûte traversière. Les fleurs envahissaient les côtés de la grande porte où on pouvait lire « Neverland Once upon a time ». Il y avait une ambiance, un feeling… quelque chose de personnel.

Sur les petites routes de campagne de la vallée de Santa Ynez, le trafic était impressionnant! Et je comprends pourquoi les autorités locales étaient inquiètes de la sécurité si les funérailles avaient eu lieu là. À peine deux gros camions peuvent se croiser sur la petite route, Figueroa Moutain Road.

Justement sur cette route, nous avons eu cette pensée… Michael Jackson a roulé combien de fois dans sa limousine sur cette petite route magnifique au milieu des champs pour se rendre chez-lui à Neverland? C’est dans cet esprit que nous arrivés au cirque…

Évidemment, des médias mais aussi beaucoup de fans… On vendait des chandails, de l’eau et de fraises de la vallée devant les portes de Neverland. La musique de Michael Jackson résonnait partout!

Encore et toujours, la foule n’était pas très contente qu’un autre média s’installe près de la grande porte pour faire un topo… Juste 5 min… SVP!

Ça été un après-midi chaud et épuisant mais je suis contente d’être allée à 2h30 de L.A. (merci Charles d’avoir conduit) pour voir l’endroit si populaire où Michael Jackson allait se réfugier pendant son procès. Vous saviez qu’il avait acheté cette propriété à 29 ans? Il était déjà riche à mon âge 😉

C’est drôle qu’on se retrouve dans cette région pour voir le ranch de Neverland… puisqu’il y a déjà deux mois, Charles et moi étions allés à Solvang, ce petit village danois près de Los Olivos, pour la fin de semaine. Nous avions même visité un vignoble à Los Olivos, Firestone. Hé bien, nous étions à quelques kilomètres de Neverland… sans le savoir!

Publicités

2 réflexions sur “Welcome to… Neverland!

  1. merci de nous faire vivre les moments que tu vis toi sur place même loin on entend, on voit, on goûte, on sent et on touche presque au roi de la pop…

Les commentaires sont fermés.