Visite dans le désert – Part II

Ok… je l’avoue… j’ai une légère fixation sur le désert. Mais qui en n’aurait pas? J’ai grandit près d’un des plus grands fleuves du Canada là où on ne voit pas l’autre côté de la rive.

Après une légère introduction au désert avec Charles, en route vers Las Vegas, en avril dernier, j’ai vécu la traversée du désert… la vraie 😉

Avec Cécile, on a parcouru les quelques 500 kilomètres qui séparent Las Vegas de Moorpark sur les routes secondaires, évitant à tout prix les maudites autoroutes où les Américains se croient les rois du monde.

Pour traverser le désert, nous sommes passées à travers la réserve nationale du désert de Mojave, où se trouve entre autre Kelso. Une ville… euh non, un patelin de 24 habitants en plein milieu du désert, tout près de ce qu’on appelle The Devil’s Playground (le terrain de jeu du diable), c’est-à-dire, des dunes de sable à perte de vue.

Vous pouvez voir les photos de Kelso, une ville au milieu du désert sur le blogue de Cécile, car elle est la photographe de ce voyage.

Le désert est, ma foi, fascinant et chaque fois que j’explore une infime partie de son immensité, il m’apparaît différent. D’ailleurs, j’y retourne cette fin de semaine, avant qu’il fasse trop chaud pour y aller. Direction : Palm Springs, oasis hollywoodien du désert là où les vedettes se payent des vacances et les snowbirds jouent au golf.

Mais c’est pas pour ces raisons, disons superficielles, que nous nous rendons à cet endroit… C’est pour sa nature et son calme… À quelques kilomètres de Palm Springs, à Hot Springs Desert, l’eau bouillante sort de la terre, alimentée par des sources souterraines. On dit que cette eau fait des miracles… Mais une fascination encore plus impressionnante m’attire dans le désert de Palm Springs… la faille de San Andreas… Je vous promets des photos de cette fameuse faille!

À suivre…

Publicités