Cas de conscience…

Dimanche, une femme enceinte a été renversée par un SUV dans le sud de L.A. Le SUV n’est pas resté sur la scène, un délit de fuite horrible… La femme enceinte de 7 mois a perdu son bébé, mort après quelques heures hors de l’utérus de sa mère.

Après une enquête de la police et la vigilance de certains voisins, une femme a été arrêtée. C’était l ‘ancienne blonde du père du bébé (la femme enceinte étant sa nouvelle blonde). Ce triangle amoureux s’est terminé avec la perte d’un petit être sans défense.

Et maintenant, la femme responsable du délit de fuite est accusée de meurtre… pour avoir tué ce bébé. Les procureurs disent que les intentions de la femme était de tuer.

Ce cas ramène encore une fois sur la table le débat sur le droit d’un enfant qui n’est pas encore né. Est-ce que la mort d’un bébé viable hors de l’utérus de sa mère peut être considéré comme un meurtre? Si oui, comme le croient les procureurs ici à L.A., on la trace où la ligne? Parce que les militants pro-vie seront très heureux de prendre ce cas en exemple pour démontrer qu’un foetus a des droits, le droit à la vie peu importe ce que la mère veut faire avec son bébé.

Cette histoire s’engage dans une pente glissante, très glissante qui pourrait dégénérer aux États-Unis et avoir des répercussions même ailleurs dans le monde.

Publicités