Danger dans le garde-manger

En faisant le marché, je prenais mon temps. Le mardi soir, faire le marché est beaucoup plus agréable que le vendredi à 17h!

Donc je découvrais le Fresh & Easy, un nouveau supermarché de produits majoritairement biologiques derrière chez-moi. Ce nouveau concept appartient à Tesco (que ma soeur britannique comprend), une compagnie britannique qui possède de nombreuses succursales de supermarchés en Grande-Bretagne (genre IGA au Québec).

Bref, je me promenais dans les allées, découvrant les produits mexicains principalement. Jusqu’aux différentes sortes d’huile et de vinaigres… Et ma surprise de voir près du vinaigre balsamique… Un avertissement du gouvernement de la Californie disant que selon l’état de la Californie, le vinaigre balsamique contenait des ingrédients pouvant causer le cancer…

Il n’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité. J’ai donc cherché sur le web… Il semble que plusieurs producteurs et importateurs de vinaigres balsamiques (dont plusieurs en provenance d’Italie) ont été poursuivis ici en Californie car leurs produits contenaient… du plomb! Tasty 😉

Selon la proposition 65, un article de loi de l’état de la Californie en vigueur depuis 20 ans, les consommateurs californiens ont le droit de savoir ce qu’ils consomment. C’est avec cette prémisse que la Californie affiche des avertissements dans les supermarchés près des produits qui ont été documentés dangereux pour la santé.

L’industrie alimentaire américaine n’est pas très heureuse de devoir changer les étiquettes des produits alimentaires d’un état à l’autre et milite pour l’interdiction des états d’émettre des avertissements plus sévères que le gouvernement fédéral. Car l’état voisin, le Nevada, n’a pas cet avertissement sur les vinaigres balsamiques.

Selon les recherches scientifiques, le vinaigre balsamique contient du plomb mais en quantité très minime. Ainsi, il faudrait consommer un demi-litre de vinaigre balsamique chaque jour pour arriver à la limite d’ingestion de plomb par jour. Mais il reste tout de même surprenant d’apprendre qu’un ingrédient si populaire des nutritionnistes (et des amateurs du discours de la diète méditerranéenne) contient un métal lourd.

La proposition 65 a permis d’informer la population sur d’autres produits pouvant être nocifs pour la santé, comme l’arsenic dans les bouteilles d’eau, le mercure dans le poisson ou encore le plomb dans les bonbons.

À quand les avertissements de santé publique indiquant que ce produit alimentaire contient tellement de sucre, de gras ou de sel qu’il peut vous tuer!!!

Publicités