Tremblement de terre

À la télévision publique ici, chaque soir, il y a un bilan sur le tremblement de terre au Sichuan. On montre les efforts pour venir en aide aux victimes, comment l’armée travaille fort pour mettre en place des abris de fortune pour ces miliers de réfugiés…

Mais on entend rien sur les révoltes des parents mécontents que les écoles se soient écroulées comme des châteaux de carte. On entend rien non plus sur les dirigeants locaux du Sichuan accusés d’avoir mal utilisé l’argent et les vivres pour les victimes du tremblement de terre…

Hier, il y avait un documentaire à la télévision. Imaginez, la tragédie du tremblement de terre a eu lieu le 12 mai dernier, soit il y a un mois et demi, et déjà on passe un documentaire sur le sujet…

Ce reportage d’une vingtaine de minutes parlait de ces gens courageux qui ont laissé leur vie pour protéger celle des autres. Entre autres, cette jeune maman qui allaitait son bébé de quelques mois. On a retrouvé son corps en position assise dans les décombres de sa maison. Ses mains et son corps protégeait le bébé, qui s’en est sorti indemne. Même si on a retrouvé le bébé que quelques heures après le tremblement de terre, il tétait toujours le sein de sa mère en espérant avoir quelque chose à manger.

Une autre maman a été retrouvée dans les décombres à quatre pattes. Sous elle, un bébé avait été protégé des débris. Dans la couverture qui enveloppait l’enfant, un téléphone cellulaire avec un message texte disait: Si tu survies, il faut que tu saches que je t’aimerai toujours… Une image à donner la chaire de poule.

Une enseignante de 20 ans a été retrouvée mortes dans les ruines d’une école primaire. Sous elle, il y avait trois enfants vivants… Cette jeune fille de 20 ans a préféré la mort pour sauver ses élèves. Les autres professeurs la pleure depuis ce jour. L’école reconstruite portera son nom.

Finalement, un petit garçon d’un an a été trouvé vivant dans les décombres de la maison de ses grands-parents. Ceux-ci gardaient le bambin pendant que les parents étaient partis travailler en ville. Les grands-parents sont morts et le bébé s’est retrouvé à l’orphelinat. On a retrouvé ses parents après 3 jours de recherche…

Toutes ces histoires sont très tristes, mais quand même inspirante. Par contre, une chose m’est venue en tête en regardant ces images. Ce tremblement de terre a fait tellement d’orphelins mais aussi de parents qui ont perdu leur seul et unique enfant… Ce qui viendra ne s’annonce pas vraiment joyeux… Et si les parents devenaient complètement dingue, prêt à dire que cet orphelin est leur enfant… Ça serait peut-être placer un baume sur leur peine et leur deuil… Mais ce pourrait être le plus grand mensonge d’adoption que la Chine n’ait jamais connu…

Publicités