Soleil de plomb, plomb inclut…

Depuis mon arrivée, la chaleur est intense… Dire que la semaine dernière, la pluie faisait des ravages ici… J’en suis à ma troisième journée au pays des oiseaux de proie et le ciel est bleu… 3 en 3, c’est assez rare! Avec l’humidité accablante ici, il est très rare que le ciel soit bleu à cette période de l’année, surtout avec les usines qui marchent à plein régime.

Dimanche était une journée fantastique, ciel bleu toute la journée, l’air semblait circuler libre des particules volantes… Lundi au réveil, le ciel toujours bleu annonce une très belle journée, chaude et écrasante. Déjà lundi en début d’après-midi, il fait si chaud qu’il est impossible de rester au soleil.

Déjà, la pollution des usines du nord de la ville dépose son voile gris-brun sur la ville… Deux semaines de pluie intense avaient lavé la ville des particules en suspension dans l’air… Une seule journée d’opération des usines et les efforts de Dame Nature étaient anéantis…

Mardi au réveil, le ciel semble toujours bleu… La nuit a permis aux particules de se dispercer… La journée s’annonce tout aussi chaude et le voile gris-brun reviendra en début d’après-midi…

Advertisements