Une bonne nouvelle malgré tout!

J’en suis à ma deuxième visite à l’orphelinat. Hier, je m’y suis rendue un peu de reculons, car les images m’avaient hantées toutes la semaine. Mais je me répétais que la vie n’est pas toujours belle et qu’il faut savoir faire face aux moins belles choses… J’y suis donc retournée hier. La semaine dernière, j’avais mentionné cette petite fille de quatre mois dont la tête était déformée à cause qu’elle est toujours couchée du même côté. Ça faisait deux heures que je l’avais dans les bras, elle semblait sourire ou du moins imiter mes traits du visage. Elle était très drôle! Un couple de chinois est entré dans la salle avec tous les enfants en santé en bas âge. Le couple a vu le bébé que je tenais dans mes bras… et l’a adopté!

Elle quittera l’orphelinat dans 10 jours, une fois que les papiers d’adoption auront été remplis et approuvés par le gouvernement. Pour un couple chinois, il est très facile d’adopter un enfant… Si ça pouvait être aussi facile pour nous, les Occidentaux, il n’y en aurait plus de mauvais traitements dans les orphelinats!

J’étais contente d’apprendre que cette petite fille aura une vie meilleure, ici à Shenzhen avec ses nouveaux parents qui prendront soin d’elle. C’est avec mon chinois rudimentaire que j’ai réussi à savoir ce que la nanny disait! On s’est parlé un peu, elle avec son anglais inexistant et moi avec mon chinois du niveau d’un enfant de trois ans!

Je reste donc, pour cette deuxième visite, avec une meilleure impression. Je ne suis pas retournée sur l’étage des personnes handicapées, c’est vraiment trop dur. Mais cette fois, j’ai aussi réalisé que je pourrais faire la même chose à Montréal, visiter des enfants, cette fois dans les hôpitaux… Je n’avais jamais pensé à faire ça avant mais je me suis dit que si je suis capable de visiter des enfants en Chine, pourquoi ne pas le faire au Canada!

Publicités

Une réflexion sur “Une bonne nouvelle malgré tout!

  1. Bonjour à vous deux! C’est vraiment super pour cette petite chinoise que la vie lui offre une seconde chance. Je suis également contente que tu te plaise en Chine. C’est toujours agréable de lire ce qui se passe tant ton grand périple.

    Attention à vous!

    Julie

Les commentaires sont fermés.