Welcome to Greenland

Jour 1 de ce deuxième séjour au Nord. Après Kuujjuaq, me voilà maintenant à Nuuk, Groenland afin de poursuivre mes recherches sur le terrain concernant les professionnels de la santé dans les communautés du Nunavik et du Groenland.

Partie de Copenhague (parce qu’il est plus économique de faire 7000 km de plus que de passer par notre Nord canadien pour se rendre chez notre plus proche voisin, le Groenland), court arrêt à Kangerlussuaq – l’aéroport qui possède une piste assez grande pour accueillir les plus gros porteurs. Je dois dire qu’atterrir à cet endroit est assez impressionnant. Pendant l’approche, c’est la toundra, des roches et de la mousse à perte de vue avec des lacs dispersés un peu partout. Puis, l’avion fait un U-Turn… vers une énorme rivière, le tout en descendant. Et on se rend compte à la dernière minute que la piste est en bordure de la rivière, sur un terrain plat au creux d’une vallée. Jusqu’à la toute fin, on a l’impression d’atterrir dans l’eau… jusqu’à ce que la piste se dessine, heureusement!

En attente pour un vol vers Nuuk, la capitale, bébé a bien apprécié le parc avec des jeux adjacent à l’aéroport. Elle s’est d’ailleurs fait une amie groenlandaise à peine plus vieille qu’elle… La petite est venue la chercher par la main pour jouer, c’était magnifique. Même si elles ne se comprenaient pas, elles jouaient et riaient ensemble.

Kangerlussuaq est un petit village d’à peine 550 habitants, situé au-dessus du cercle polaire, près de Sisimiut. C’était d’ailleurs la seule fois que nous avons été au-dessus du cercle polaire…

Reste qu’à Nuuk présentement, il fait à peine 12 degrés et c’est le déluge depuis notre arrivée!

Publicités