16 étudiants de Kuujjuaq terminent leur secondaire

Kuujjuaq était en fête hier soir, seize de leurs jeunes obtenaient leur diplôme d’études secondaires. Huit filles et huit garçons de l’école Jaanimmarik, fiers et avec un sentiment du travail accompli souriaient devant une salle comble à l’hôtel de ville Katittavik.

Je n’ai pas pu me rendre à cet événement hier… parce que certaines personnes en autorité m’ont dit qu’une journaliste n’était pas la bienvenue à cet événement. Une suite à ce que j’appelle la méfiance nordique. J’ai tout de même décidé de respecter ce choix de ne pas avoir de journaliste sur place « pour éviter de distraire les jeunes ». Par contre, j’aurais bien aimé pouvoir parler à ces étudiants… leur fierté et leur motivation doit être entendue.

Lors de cette cérémonie, plusieurs jeunes ont reçu des prix remis par Air Inuit et par une compagnie minière, New Millenium. Cette dernière fait d’ailleurs l’objet de vives critiques aujourd’hui dans le journal du Nord, NunatsiaqNews. Ces bourses n’ont pas seulement été attribuées à des finissants, mais aussi à des jeunes toujours aux études au secondaire pour les encourager à persévérer et pour contrer le décrochage scolaire.

Selon des petits oiseaux qui étaient sur place, la salle était pleine… beaucoup plus pleine que lors d’audiences publiques sur la création d’une route qui relierait Schefferville à Kuujjuaq! Cet événement positif pour toute la communauté donne un exemple aux plus jeunes et rend si fière cette communauté qui voit d’un oeil encourageant l’avenir de cette nouvelle génération qui a de grandes ambitions.

D’ailleurs, Joseph Flowers, un jeune homme de Kuujjuaq, Nunavik, vient d’obtenir son diplôme en droit de l’Université McGill. Il est le premier étudiant Inuk du Nunavik à avoir terminé un baccalauréat en droit./a>;

La plupart de ces jeunes finissants du secondaire souhaitent continuer leurs études au niveau postsecondaire. Certains se retrouveront au Sud au Collège Marie-Victorin ou John-Abbott, d’autres iront à Kangiqsualujjuaq (connu aussi sous le nom de George River) pour faire un secondaire 6, une année préparatoire aux études postsecondaires. D’autres finissants se trouveront des emplois dans la communauté où il y a des emplois disponibles, notamment parce que Kuujjuaq est le centre administratif de la région.

Publicités