Hommage à mon amour…

C’était le 23 septembre 2001… le monde entier se remettait à peine de la plaie béante qu’avaient fait deux avions commerciaux en plein coeur de Manhattan.

Deux jeunes personnes se sont rencontrés pour la première fois ce dimanche-là… après plusieurs jours de discussions virtuelles. Elle voulait lui faire écouter un film pour « l’éduquer » : Dirty Dancing… mais ils ont plutôt discuté jusqu’aux petites heures du matin.

Deuxième tentative de regarder un film ensemble… c’était le mardi suivant. Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulin faisait des ravages au box-office… tellement qu’il ne restait plus de billets. C’est plutôt dans un restaurant de shish-taouk de demi-sous-sol de la rue Saint-Denis que le couple s’est réfugié pour se protéger de la pluie. Les deux jeunes gens y sont restés jusqu’aux petites heures du matin. Sans transport en commun pour retourner à la maison, il l’a conduite chez-elle, à pied… de Berri-UQAM à Rosemont, sous la pluie!

L’automne défilait ses couleurs et les deux jeunes gens s’appréciaient. Elle habitait un appartement dans Rosemont, il habitait chez ses parents près de l’université. Ils se réunissaient pour regarder Discovery Channel, ou encore pour regarder un film sur la minuscule télévision du quartier Rosemont. À la radio, With arms wide open de Creed jouait souvent…

La mi-session arrivait à grand pas. La jeune femme avait planifié retourner dans sa région natale pour la semaine. Un peu triste, elle dit aurevoir à ce grand aux cheveux noirs, en espérant secrètement qu’il ne l’oublie pas… Il ne pouvait pas oublier la soirée où, enivrés, ils se sont roulés dans les feuilles mortes comme des enfants!

Elle, elle ne pouvait pas oublier le premier baiser de la veille…

Ils se sont parlés au téléphone presque tous les jours malgré la distance… un amour était né. Mais allait-il durer?

Pendant deux ans, les deux jeunes gens étudient, travaillent et se fréquentent… Elle allait dormir chez-lui, à l’air climatisé les jours suffocants de l’été, il venait lui rendre visite régulièrement… pour réparer toutes sortes de trucs et pour s’assurer qu’elle avait tout ce dont elle avait besoin… jusqu’au jour où la possibilité d’aller vivre ensemble s’imposa… Dans un appartement du campus de l’Université de Montréal, partagé avec d’autres membres de la famille du jeune homme, naissait une autre sorte de complicité.

Après trois ans de fréquentation, la fin des études arriva, ENFIN! Après avoir eu la compagnie du chaton du voisin pendant quelques mois, le goût de compagnie féline faisait son chemin… Amoureux des animaux, il aimait beaucoup la compagnie des chats. En juillet, le couple allait juste voir les animaux à la SPCA… pour revenir avec un chaton enjoué aux pattes blanches… en sachant très bien qu’ils partaient à l’automne…

C’est que pour célébrer la fin des études, ils sont partis sept semaines en Europe… en camping! Le but: 8 pays à bord d’une Renault Clio. Le couple s’était pratiqué à faire du camping dans les dernières années… à courir les Six Flags de la Nouvelle-Angleterre! Mais le budget européen était disons… serré… et le couple avait droit à un restaurant par pays… Le reste du temps, le couple jouait les cuistots dans les parcs avec un brûleur de camping! Et en République Tchèque, la bière était si peu chère que le couple en a fait des provisions pour le reste du voyage, question de se réchauffer car octobre avait apporté une vague de froid en Europe de l’ouest.

De retour au pays, la vraie vie pouvait commencer. Le couple se cherchait un emploi après l’obtention d’un bacc, elle en communications, lui en génie mécanique. Elle fut plus chanceuse que lui au départ… Elle vogua de contrats en contrats… Il se trouva un emploi au printemps après de nombreux mois à travailler pour son entreprise de modification automobile qu’il avait créé pendant ses études. Déjà plein de projets, il n’attend jamais qu’on lui offre ce qu’il souhaite sur un plateau d’argent… He makes it happen!

À peine quelques mois dans le monde des grands, il a une idée un peu folle… devenir propriétaire! En quelques semaines, le couple faisait l’acquisition d’un petit bungalow coquet dans le nord de la ville. La première année se fait sous le signe de la sobriété dans les sorties. Il a fini le sous-sol en trois mois avec son complice… Heineken! Il a d’ailleurs, depuis l’acquisition de la maison, montré son côté castor-bricoleur qu’il assume pleinement car il réussit merveilleusement.

Bénévole pour la SPCA, le couple s’éprend d’un autre animal qui s’ajoute à la famille. Une petite chatte qui a survécu à la grippe… L’amour du jeune homme pour les animaux ne pouvait rester insensible à cet autre petit chaton espiègle!

Les opportunités de travail amène le jeune homme à voyager… au départ aux États-Unis, principalement à Boston. Mais vient une autre opportunité… la Chine pour trois mois. La voyant comme une belle façon de voyager, le couple s’envole pour l’Asie! Il s’inquiétait de ce qu’elle allait faire mais elle s’est bien débrouillée. Rassuré, il travaille avec beaucoup de passion.

À peine revenu, le couple retourne en Chine pour des vacances… et il fait la grande demande, au sommet d’un glacier, à 4636 mètres d’altitude. Il a rendu le moment magique et inoubliable…

Au retour de ces vacances, un autre imprévu s’insère dans la vie du couple… l’opportunité de vivre en Californie. Le couple amène 5 boîtes et les chats pour un séjour d’un an près de Los Angeles. Le mariage allait se planifier à distance. À l’été, le couple s’unit officiellement lors d’une journée chaude et humide à Montréal. Une journée parfaite où rien ne pouvait ébranler la confiance de ce couple devenu si solide après 8 ans de fréquentation.

En mars dernier, le couple est revenu de la Californie avec 18 boîtes, les deux chats et un passager clandestin. Une petite fille qui verra le jour en octobre… Protecteur et surtout très fier, le futur papa s’assure tous les jours que la future maman se porte bien et que sa petite fille s’habitue à sa voix.

C’est une histoire qui dure depuis presque neuf ans… D’étudiant, le jeune homme s’épanouit, devient solide et confiant. Ce qu’il a changé depuis ce 23 septembre 2001… mais il le fait en sagesse. Il ne butte devant rien, il travaille fort pour s’assurer que les besoins de sa famille seront comblés. Il anticipe et désamorce les moments difficiles… Sa rationnalité remet toujours les éléments en contexte pour prendre les meilleures décisions. Il est attentionné, aimant et possède toujours la carte du rire facile dans sa poche d’en arrière.

Pour tes trente ans mon amour, je t’offre ce que je sais faire de mieux, je t’écris… un hommage… à toi, au jeune homme que j’ai connu, à l’homme que tu es devenu, et surtout au papa que tu seras dans quelques mois. Tu me fais grandir chaque jour, je me sens plus forte avec toi. Je suis heureuse et chanceuse de vieillir doucement avec toi. On fait vraiment une équipe du tonnerre!

Je t’aime

Mariève xxx

Advertisements

5 réflexions sur “Hommage à mon amour…

  1. WOW, J’en ai les larmes aux yeux, quel bel hommage!
    Encore beaucoup de bonheur à vous deux et bonne fête Charles!

  2. J’ai définitivement la meilleure femme au monde, merci, je pouvais pas demander mieux!

Les commentaires sont fermés.