Un autre journal exclusivement sur le Web…

Le Post-Intelligencer, un quotidien de Seattle, a annoncé hier qu’il délaisse le papier et se consacre seulement au web. Après 146 ans de publication, le Post-Intelligencer a perdu 14 millions de dollars US l’an dernier en publiant le journal sur papier. Il devient ainsi le plus grand quotidien à devenir une publication internet.

Mardi, le Post-Intelligencer publie son dernier journal. Hearst Corp. publiait ce journal depuis 1921. C’est devant une salle de nouvelles remplie de journalistes déçus que l’annonce a été faite lundi. Les 118 000 abonnements du Post-Intelligencer seront transférés au seul quotidien encore debout à Seattle, le Seatlle Times, qui avait une entente de publication avec le Post-Intelligencer depuis 26 ans.

Avec cette nouvelle, le Post-Intelligencer a réduit son personnel éditorial de 165 à 20. Depuis plusieurs années, la rivalité entre les deux quotidiens de Seattle, une des seules villes américaines où il existe encore deux quotidiens, a écrasé les recettes plutôt que d’aider les journaux.

Le Post-Intelligencer était reconnu pour ses enquêtes fouillées et son écriture de haut standard.

Publicités

Une réflexion sur “Un autre journal exclusivement sur le Web…

  1. Une chose me laisse perplexe. Comment vont-ils survivrent? C’est bien beau de passer sur le Web, mais ils comptent sur quels revenus exactement?
    Aucun média n’a encore réussi à rendre le Web lucratif.
    Toutes les infos se trouvent gratuitement un peu partout…
    À moins qu’ils n’aient réussi à convaincre leurs annonceurs de passer eux aussi sur le Web (et là encore c’est pas gagné)?!?
    Je me demande comment ils vont tourner tous ces « médias-web »…

Les commentaires sont fermés.