L'Australie pourrait-elle suivre cet exemple?

Vendredi, Raymond Lee Oyler a été jugé coupable par un jury de la Californie de cinq meurtres lors des feux de brousailles de Esperanza en 2006. Ce feu a rasé 97 km carré en 18 heures et a fait 5 victimes, 5 pompiers morts en service. Le pyromane de 38 ans, arrêté en octobre 2006, risque la peine de mort. Il connaîtra son sort lors des représentations sur sentence la semaine prochaine.

Alors que les feux de forêts ont ravagé l’Australie pendant plusieurs semaines récemment, ce jugement ramène la possibilité d’accuser au criminel les gens qui en sont responsables et qui ont tués environ 210 personnes.

D’ailleurs, avec cette tragédie de l’Australie frais en mémoire, les chefs de pompiers de la grande région de Los Angeles pense à revoir la politique « Flee or fight » permettant aux résidents de combattre les feux avec les pompiers. Cette politique pourrait être retardée de plusieurs mois et même complètement abolie. Les autorités en Californie tentent de connaître les lacunes dans les méthodes d’intervention des pompiers australiens pour éviter de telles tragédies.

Avec la tragédie en Australie, plusieurs chefs de pompiers californiens en accord avec l’implantation d’une telle politique reviennent sur leur position. En Australie, plusieurs personnes sont mortes en tentant de combattre le feu qui menaçait leur maison. C’est que l’Australie possède elle aussi une politique « Leave early or Stay and Defend ».

Advertisements