Voisine de manufactures de textiles

Vendredi dernier, Mayu, une amie japonaise m’a fait visité un quartier tout près de mon appartement. Ce quartier regorge de bâtisses aux allules sombres… Ce sont des gros marchés incluants de nombreuses boutiques de vêtements prêts à l’exportation, majoritairement pour l’Europe. Ainsi, on retrouve des produits de marque comme Mark Jabobs, Chloé, Tommy Hillfinger à des prix très alléchants comme ce sont majoritairement que des échantillons pour les acheteurs ou encore des surplus d’entrepôts. Quel bonheur de se promener dans ce genre d’endroit!! Mais évidemment, les tailles de pantalons destinées au marché européen ne sont pas les mêmes qu’en Amérique du Nord… très peu de pantalons me faisaient. Mais pour les manteaux et chandails!!! Et que dire des souliers!!! Bref, j’en ai pour quelques journées avant de faire le tour de ce complexe regroupant de nombreuses manufactures de textile.

 Aujourd’hui, j’y suis retournée, seule cette fois-ci. Il était midi et les rues étaient envahis de travailleurs des manufactures. C’était hallucinant de voir le nombre de personnes dans un si petit espace. Les gens sortaient de toutes les portes, de ces buildings mal ventilés et mal éclairés. La majorité des jeunes gens, ils proviennent de partout en province pour travailler dans ces manufactures de vêtements qu’ils ne pourront jamais s’offrir. Par contre, cette ville semble bien meilleure que celle qui les attend à la maison, avec la pression familiale de se marier jeune et de cultiver la terre…

Bref, une belle découverte mais surtout une épatante sortie anthropologique!

Advertisements