Dans les nouvelles à Shenzhen

J’ai trouvé un journal anglophone à Shenzhen. C’est un quotidien qui se nomme le Shenzhen Daily. On peut lire les articles au www.szdaily.com. Je suis très contente de pouvoir savoir ce qui se passe ici! Je ne sais pas comment le journal peut survivre car on l’achète dans les kiosques à journaux pour la modique somme de 1 yuan (15 cents).

Voici quelques nouvelles dans le journal de jeudi…

Une taxe pour les voitures 

Shenzhen aura une taxe pour les voitures qui veulent entrer dans le centre-ville. Avec 1 millions de voitures enregistrées auprès des autorités locales, Shenzhen doit réduire le trafic, si néfaste pour la santé de ses habitants. Au lieu de restreindre l’achat de voiture, le gouvernement local a décidé d’aller chercher l’argent dans les poches de ceux qui s’aventureront dans certains quartiers de la ville.

Le festival de la mi-automne approche 

Les gâteaux de lune affluent partout dans les magasins. Ces petits gâteaux sucrés contenant au centre un jaune d’oeufs sont très populaires lors de cette fête qui célèbre la pleine lune. Cette année, cette fête a lieu le 25 septembre. Elle annoncera le début de la Golden Week, congé national du 1er au 7 octobre prochain. Ce qui veut dire que tous les Chinois retournent dans leur famille pour cette semaine. Nous ne savons pas si Charles aura congé mais nous ne voyagerons certainement pas car les prix des hôtels doublent et même triplent alors que les billets de train, d’avion et d’autobus ne sont plus disponibles… Une bonne raison pour rester ici et profiter de la quiétude de la ville au moment où une grande majorité de travailleurs quitteront Shenzhen pour visiter leur famille.

Les frontières plus faciles à traverser

À partir du 1er octobre, les frontières entre Hong Kong et Shenzhen seront plus faciles à traverser. Les autorités locales ont décidé de faciliter le passage entre Hong Kong et Shenzhen, surtout pour le Golden Week mais aussi pour faciliter les échanges d’affaires et de tourisme entre les deux zones économiques spéciales. Les étrangers qui entrent en Chine continentale pour moins de 24 heures n’auront plus de formulaire d’immigration à remplir de même que les Chinois qui se rendent à Hong Kong pour quelques heures.

Publicités