Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie en une heure et demie

C’est un beau défi pour décrire deux régions si différentes…

Et c’est le mandat que m’a confié la bibliothèque de Laval (Marius-Barbeau) où je dois faire une conférence à la suite de la mise à jour du Guide de voyage Ulysse sur ces deux régions magnifiques.

Et c’est ce soir…

Replonger dans ces souvenirs, le temps de préparer une conférence, me transporte dans une chaleur… pas celle de l’été 2010, mais plutôt celle des gens qui nous ont accueilli au cours de ce voyage de trois semaines.

Enceinte jusqu’aux oreilles, j’ai sillonné les montagnes, les colines et les plages bordant le fleuve Saint-Laurent à la hauteur où ce fleuve devient la mer. Avec mon amoureux-photographe, nous avons capté des souvenirs impérissables de cette expérience enrichissante: (re)découvrir le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. Vous retrouverez quelques réflexions de ce périple sur ce blogue.

Coucher de soleil sur le lac Pohénégamook un soir du mois d'août 2010.

Ma plus récente fierté

C’est sûr que ma fille en est toute une…

Mais quand un projet professionnel auquel on a travaillé pendant plusieurs mois voit enfin le jour, c’est aussi toute une fierté.

Alors le voici, il est encore tout chaud… Le nouveau Guide de voyage Ulysse Bas-Saint-Laurent/Gaspésie. J’y ai travaillé tout l’été avec rigueur et surtout beaucoup de plaisir.

Ce fût tout un défi, un défi que j’ai adoré.

J’espère que vous aurez autant de plaisir à découvrir ma région natale que j’en ai eu à la redécouvrir 10 ans après mon départ!

Pour voir le communiqué de presse

Pour lire ce qu’en dit le journal Le Rimouskois

Savonnez-vous à Kamouraska

J’ai vraiment été charmé par ce petit village où je n’avais jamais mis les pieds auparavant… La route entre Montréal et Mont-Joli (mon village natal) se fait rarement avec de nombreux arrêts. Grâce à la tournée pour le guide de voyage Ulysse, j’ai pu découvrir ce village, et surtout ses nombreuses petites boutiques uniques.

L’une d’entre elles, Le Quai des Bulles, m’a vraiment impressionnée. Cette savonnerie, située en plein coeur du village, dans une maison ancestrale, fabrique 80 000 savons par année. Tout est fait à Kamouraska, à base d’huile de son de riz. On y retrouve pas juste du savon mais aussi des huiles, des crèmes et autres produits aromatiques fabriqués de façon artisanale.

Les propriétaires, des gens de la ville, ont laissé tomber leur vie urbaine pour fabriquer ces produits dans ce village féérique où de nombreux tournages de télévision et de films ont lieu chaque année.

Suspense…

En regardant mon blogue, j’ai réalisé que je vous ai laissé en suspense il y a plus d’un mois… Je m’apprêtais à vivre une expérience assez inusité, celle de dormir dans un sous-marin de l’armée canadienne.

Et puis, plus rien… J’ai oublié de vous raconter l’expérience! Toutes mes excuses… d’ailleurs, c’est avec la plus grande intention du monde que je souhaitais vous raconter la tournée au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie pour les guides de voyage Ulysse. Mais la fatigue m’a rattrapé plus vite que je le craignais et j’ai dû laisser tomber ce défi.

Par contre, en attendant la naissance de ma fille, je vous promets de vous donner quelques commentaires sur cette tournée très intéressante et enrichissante!

Lire la suite

Sortir des sentiers battus

Parfois, il faut sortir des sentiers battus pour découvrir des petits bijoux… Ce fût sous ce signe que les premières journées de notre périble au Bas-Saint-Laurent pour le guide Ulysse s’est dessiné.

Après avoir visité Saint-Pacôme et sa magnifique auberge dans le presbytère, nous avons passé la nuit dans un gîte à La Pocatière. Un gîte où les gens sont si passionnés par l’art de recevoir qu’on s’y sent à la maison. Les propriétaires du gîte La Chevrière nous reçoivent comme si on était de la famille.

Avec Louise qui expose ses toiles dans un petit salon au deuxième étage, et les magnifiques antiquités bretonnes qui garnissent la maison, on y retrouve calme et tranquilité; loin de la mer soit, mais avec un paysage qui vaut le détour!

Il faut oser sortir de la route qui longe la mer. La beauté se cache parfois à des endroits plus discrets…

Direction Bas-Saint-Laurent

Nous sommes partis le 13 août dernier pour parcourir le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie à la recherche de nouveaux hébergements, attraits, restos et autres endroits pour le guide de voyage Ulysse Bas-Saint-Laurent/Gaspésie.

Le périple a débuté à l’entrée du Bas-Saint-Laurent, là où le paysage changent… les montagnes se dessinent et s’ajoutent au décor agricole de la région de Chaudière-Appalaches. À La Pocatière, on remarque tout de suite ce relief plus prononcé et surtout le fleuve qui, même de l’autoroute 20, s’élargit tout près de nos yeux.

Premier arrêt: L’Auberge Comme au premier jour à Saint-Pacôme. Le village de Saint-Pacôme ne se trouve pas sur le bord du fleuve, mais il faut parfois savoir s’éloigner pour mieux l’admirer… et découvrir de petits bijoux! Cette auberge installée de le presbytère du village a conservé son charme d’antan avec une restauration en respect avec les origines de l’endroit. Les petites planches ont été décapées avec soin pour revêtir leur couleur naturelle tandis que le mobilier rappelle celui du début du siècle.

La table de cette auberge propose des produits du terroir et favorise les achats locaux. Un bon endroit pour faire de merveilleuses découvertes culinaires!

Recherche perles locales

Vous habitez le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie? Vous avez un amour passionnel pour ces deux régions?

Je m’adresse à vous!

Je suis à la recherche de perles locales – hébergement, restaurants, commerces; bref tout ce qui touche le tourisme de la région.

Vous avez découvert LE resto parfait lors de votre dernier voyage, vous avez dormi dans un gîte qui vous a fait oublié vos soucis ou vous avez acheté des souvenirs dans une boutique dont personne ne connaissait l’existence? Je veux vos références!

Dans deux mois, j’irai à la chasse aux perles du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie pour le guide de voyage Ulysse.

Attention, la Gaspésie ne représente pas seulement le bord du fleuve! Je cherche aussi des perles dans la vallée de la Matapédia, région trop peu connu des touristes qui gagne à se faire connaître pour son charme unique!

Vous avez été charmé par un festival ou une activité? Je suis également ouverte à ces suggestions.

Merci!